4 conseils pour éviter le gaspi alimentaire

4 conseils pour éviter le gaspi alimentaire
4 conseils pour éviter le gaspi alimentaire - © Machine Headz/Istock

Votre estomac était dans vos chaussettes après les repas gargantuesques de la fin de l'année et votre frigo vous donnait des sueurs froides rien qu'en le regardant. Mais en l'ouvrant hier soir, vous avez vu qu'un beau nombre de dates de péremption arrivaient à échéance. Pour ne pas tout jeter maintenant ou la prochaine fois, voici 3 astuces pour essayer de rien gaspiller et pour vous régaler.

1. Au supermarché, shoppez léger
Avec les rayons des grandes surfaces bien achalandés, vous avez l'habitude de craquer pour tout les nouveautés et à tout prendre en grande quantité pour faire diminuer l'addition. Et bien il est temps de changer ! Ne prenez que ce dont vous avez vraiment besoin et que vous êtes sûre que vous allez cuisiner. 
 

2. Établissez le planning des repas de la semaine
Faire un planning des repas de la semaine peut vous paraître un peu pompeux, mais en pratique c'est redoutablement efficace pour diminuer le gaspillage ! Pour être sûre de vous tenir à ce menu, il faut que vous n'ayez pas de sorties prévues le soir dans la semaine pour ne pas que le repas ou des aliments vous restent sur les bras. 
 

3. Soyez créatifs
Un reste de poulet, de rôti de jambon, le lendemain, c'est pas très sexy. Pour permettre à ces seigneurs de la veille de l'être à nouveau, il va vous falloir faire preuve d'un peu de créativité. Voici nos idées pour ces 4-5 aliments : 

- Les œufs : sachez qu'ils se conservent 1 mois après la ponte. Après +/- 3 semaines, il vaut mieux en faire des œufs durs. S'ils ont + de 28 jours, les manger à la coque sera difficile mais vous pourrez toujours les utiliser dans des préparations et des pâtisseries (clafoutis, soufflés, crêpes, gâteaux...). Si la date dépasse 2 mois après la ponte, jetez-le directement. 

- Les viandes : coupez-là en petit morceaux, faites-en des samoussas (petits chaussons asiatiques avec de la pâte de brick), des tourtes, faites-les mijoter dans des pots-au-feu. Si vous avez de quoi la réduire en haché, mélangez-la avec du pain, un peu de lait, un œuf ou deux et faites-en des boulettes

- Les légumes : s'ils ont un peu mous ou fanés, ils conviendront toujours pour la soupe, des ratatouilles, des purées pour accompagner vos viandes. S'ils sont encore un peu fermes, coupez-les en morceaux pour les congeler dans des sachets hermétiques, à la façon des supermarchés. Ils se conserveront ainsi encore 10 à 12 mois

- Les fruits : comme les légumes, vous pourrez aussi les congeler (surtout les fruits rouges) mais ne vous attendez pas à les retrouver tout beaux, tout fermes ! Ils seront d'office destinés à faire de la compote, de la purée ou des confiture. Sinon, pour le pamplemousse, le kiwi, l'orange les raisins et autres, optez pour les smoothies en les mixant avec de l'eau et des glaçons. Pour les pommes, poires et bananes, incorporez-les à des cakes ou gâteaux. Plus ils sont mûrs, plus ils donnent du goût !

Les pâtes/ le riz : faites-en des salades froides, des gratins (avec de l'emmental pour les pâtes, de la feta pour le riz), faites-les sauter avec des légumes et de l'huile dans un wok ou à la poêle. C'est délicieux !

- Le pain : transformez vos vieilles tranches en pains perdus gourmands, en croûtons nature (ils se conservent mieux, 1 jour ou 2 à l'abri de l'humidité) ou à l'ail. Si vous les grillez, vous pourrez en faire de la chapelure pour l'incorporer dans vos boulettes, par exemple. 


4. Compostez
Si malgré tout vos efforts vous devez vous résoudre à jeter des aliments, pensez à composter ! Si vous habitez en appartement ou si vous n'avez pas de jardin, sachez qu'il existe de plus en plus de composts collectifs qui voient le jour. De belles initiatives citoyennes pour permettre à chacun de recycler. Le site de l'a.s.b.l. WORMS (vers de terre en anglais, le super allié du compostage) regorge de liens, de trucs, d'adresses et de contacts pour vous aider à trouver le plus proche de chez vous, ou pour créer le vôtre !

Réduire le gaspillage alimentaire est une discipline de chaque jour, de chaque instant ! Elle nécessite aussi d'avoir une bonne organisation, de quoi conserver au mieux les aliments (sachets de conservation, boîtes...) mais aussi une bonne hygiène dans son frigo. Mais vous verrez, toutes ces démarches deviendront petit à petit des réflexes qui vous faciliteront la vie, celle de la planète et la santé de vos finances !