Une bonne alimentation peut améliorer la forme physique plus tard dans la vie

Améliorer la qualité de son alimentation peut avoir des effets positifs sur la santé à tout âge
Améliorer la qualité de son alimentation peut avoir des effets positifs sur la santé à tout âge - © MStudioImages - Getty Images

De nouvelles recherches britanniques ont trouvé un lien entre une alimentation équilibrée à l'âge adulte et une forme physique accrue après 60 ans.

 

Des scientifiques de l'université de Southampton (Medical Research Council Lifecourse Epidemiology Unit) et de l'University College de Londres (MRC Unit for Lifelong Health and Ageing) ont rassemblé des données concernant 969 citoyens britanniques des deux sexes, suivis depuis leur naissance, en mars 1946. Les chercheurs ont recueilli des informations de nutrition concernant les participants à l'âge de 36, 43, 53 et 60-64 ans. Au terme de l'étude, les sujets devaient aussi passer trois tests de fonction physique entre 60 et 64 ans, se lever de leur chaise, se lever et faire quelques pas et garder l'équilibre.

Le premier test mesurait le temps nécessaire pour se lever dix fois de suite de sa chaise, le deuxième test chronométrait les personnes pendant qu'elles se levaient de leur chaise puis marchaient trois pas avant de revenir s'asseoir. Le dernier test d'équilibre mesurait la capacité d'une personne à garder l'équilibre sur un pied les yeux fermés (maximum 30 secondes).

 

Les résultats ont montré que les personnes qui consommaient plus de fruits, de légumes et de céréales complètes et moins de produits industriels à l'âge adulte enregistraient de meilleurs résultats à ces trois tests de forme. Il ressort aussi que les personnes qui avaient amélioré leur alimentation entre 60 et 64 ans, se levaient plus rapidement de leur chaise et gardaient plus longtemps l'équilibre. Ceci laisse penser que le fait d'adopter des changements d'alimentation, même tard dans la vie, peut porter ses fruits.

Sian Robinson, auteur de l'étude et professeur à l'université de Southampton, a commenté ces résultats en disant :

"Améliorer la qualité de votre alimentation peut avoir des effets positifs sur la santé à tout âge".

Le professeur Cyrus Cooper, directeur du MRC LEU de Londres, a ajouté que "Le lien entre modèles d'alimentation et fragilité des personnes âgées permettra la mise en place d'interventions efficaces pour lutter contre le déclin des fonctions musculosquelettiques liées à l'âge, qui représente une cause croissante de handicap chez les populations âgées à travers le monde".

Ces conclusions sont consultables en ligne sur The Journals of Gerontology: Series A.