Un anticorps qui régénère les dents a été découvert, bientôt la fin des dentiers ?

Un anticorps qui régénère les dents a été découvert, bientôt la fin des dentiers ?
Un anticorps qui régénère les dents a été découvert, bientôt la fin des dentiers ? - © TolikoffPhotography - Getty Images/iStockphoto

Et si l’on pouvait faire repousser les dents plutôt que les arracher et devoir mettre un dentier ? Une possibilité qui pourrait bien un jour devenir réalité comme ces chercheurs ont découvert un anticorps qui permet de régénérer les dents !

En inhibant l’action d’un gène appelé USAG-1, cet anticorps augmente certains facteurs de croissance qui permettraient de faire pousser des dents, comme l’explique l’article paru dans la revue Science Advances.

Une équipe de chercheurs a fait une expérience sur des souris génétiquement modifiées qui souffraient d’agénésie dentaire, une anomalie génétique où certaines dents ne se développent simplement pas.


Lire aussi : L'astuce bien-être pour avoir les dents blanches


Une fois injecté un anticorps qui réprime l’action du gène USAG-1, la lignée des souris a pu construire une dentition normale. De plus, les chercheurs ont également pu observer la repousse complète d’une dent chez une souris ordinaire après administration de l’anticorps.

Des souris ont pu faire repousser leurs dents

Lors de leurs recherches, les scientifiques devaient trouver comment empêcher le gène de se lier aux voies de signalisation BMP (protéine osseuse morphogénétique qui intervient dans la croissance), Wnt (glycoprotéines intervenant dans l’embryogenèse), ou les deux en même temps puisque, selon eux, l’USAG-1 empêche la croissance des dents en se liant à la BMP. Au fur et à mesure de leurs découvertes, ils ont pu stimuler la croissance des dents sans produire d’autres effets indésirables.


Lire aussi : Trois brossages de dents par jour pourraient réduire le risque de diabète mais on ne sait pas pourquoi


L’auteur de l’étude, Katsu Takahashi, a expliqué dans un communiqué à Eurekalert que "nous savions que la suppression de l’USAG-1 était bénéfique pour la croissance des dents. Ce que nous ne savions pas, c’était si cela suffirait." On sait donc désormais que c’est suffisant !

Les dents humaines pourront-elles aussi repousser ?

Cette découverte donne beaucoup d’espoir mais la technique n’est pas prête à être testée sur des humains pour l’instant. Cependant, les chercheurs ont testé l’anticorps sur des furets. En quoi cela est-il une bonne nouvelle pour nous ? Eh bien, ces animaux ont des schémas dentaires similaires aux nôtres et sont des diphyodontes, un nom barbare pour dire que nous avons d’abord des dents de laits et ensuite des dents définitives.

Les résultats sont très encourageants puisque l’anticorps est tout aussi efficace sur les furets qu’il l’était sur les souris. Avec une seule dose d’anticorps la régénération d’une dent entière est déclenchée ! Les prochains tests seront normalement faits sur des mammifères plus gros (chiens et cochons) et on croise les doigts pour les humains !