Un Américain sur cinq pense être allergique à un aliment

Un Américain sur cinq pense être allergique à un aliment
Un Américain sur cinq pense être allergique à un aliment - © margouillatphotos - Getty Images/iStockphoto

D'après une récente étude publiée dans le JAMA Network Open, 19% de la population américaine pensent présenter une allergie alimentaire. Les Américains sont en réalité 10,8%, soit 26 millions, à être réellement allergiques à un ou plusieurs composants alimentaires.

 

L'étude menée par des chercheurs de l'hôpital pour enfants Ann & Robert H. Lurie de Chicago et la Nortwestern University révèle que près d'une personne sur 2 qui pense être allergique, présente en réalité une intolérance alimentaire, ou une autre affection.
 

Pour parvenir à de telles conclusions, les scientifiques ont effectué une enquête nationale rassemblant 40.443 personnes âgées de 18 ans et plus. Ces dernières ont répondu au sondage en ligne ou par téléphone.

De cette enquête, les chercheurs ont pu découvrir que les femmes étaient plus sujettes aux allergies alimentaires que les hommes: 13,8% contre 7,5%.

Il est également apparu que les fruits de mer représentaient l'allergie alimentaire la plus répandue aux Etats-Unis, touchant 7,2 millions de personnes.

4,7 millions d'Américains seraient allergiques au lait, 4,5 millions à l'arachide, 3 millions aux noix, 2 millions aux poissons, 1,5 million au soja et 500.000 au sésame. 
 

L'étude a également révélé que la moitié des adultes allergiques avaient développé au moins une de leur allergie à l'âge adulte. "Nous avons été surpris de constater que les allergies alimentaires d'origine adulte étaient si courantes", a déclaré le Dr Gupta en charge de l'étude. "Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pourquoi cela se produit et comment nous pourrions l'éviter."

Les chercheurs rappellent par ailleurs l'importance d'un diagnostic médical pour déceler une éventuelle allergie alimentaire.