Troubles veineux : les bons réflexes pour soulager les symptômes

Troubles veineux : les bons réflexes pour soulager les symptômes
Troubles veineux : les bons réflexes pour soulager les symptômes - © macniak / Istock.com

Selon un sondage, 26% des femmes âgées de plus de 30 ans déclarent souffrir de maladie veineuse et 43% présentent des symptômes de jambes lourdes, varices, douleurs le soir ou impatiences. En modifiant son mode de vie, on peut pourtant prévenir ou diminuer ces troubles

L'insuffisance veineuse chronique et le développement de varices touchent un grand nombre de femmes pour des raisons hormonales: 40% des femmes de plus de 40 ans et de 70% des femmes de plus de 80 ans, selon la Société française de phlébologie qui a réalisé ce sondage.

Les facteurs de risque sont l'hérédité, l'âge, le surpoids, le manque d'activité physique. Un indice de masse corporelle (IMC) inférieur à 27 est associé à un risque de développer des varices de 29%, et de 39% chez les personnes qui ont un IMC supérieur ou égal à 27.

Porter des vêtements de compression

Porter des chaussettes, des bas ou des collants de contention dans la journée améliore beaucoup les symptômes veineux, surtout chez les personnes qui prennent souvent l'avion, restent assises ou debout de manière prolongée. Aujourd'hui, les fabricants ont fait des progrès et proposent un grand choix de produits. Le traitement est remboursé par l'Assurance maladie, quand il est prescrit par un médecin ou un phlébologue. Par ailleurs, il faut éviter de porter des vêtements trop serrés et des talons de plus de 3cm.

Marcher et bouger

Sans surprise, pour renforcer le retour veineux, activer le système lymphatique et stabiliser son poids, il faut bouger. L'activité reine en la matière est le pédalage dans l'eau (aquabiking). Vélo, marche, natation, corde à sauter sont les activités les plus adaptées pour stimuler la circulation veineuse et lymphatique. Des jets d'eau fraîche sur les jambes et l'application d'un gel apportent du soulagement en fin de journée.

Le coup de pouce des plantes

Des médicaments veinotoniques peuvent être prescrits si besoin par un phlébologue. En phytothérapie, de nombreuses plantes participent à améliorer naturellement le retour veineux et à réduire les symptômes. Parmi les plus efficaces, on peut citer l'extrait de pépins de raisin, les feuilles de vigne rouge, le marronnier d'Inde, les feuilles d'hamamélis, le fragon ou petit houx, le mélilot ou encore le cyprès. Sous forme d'ampoules, de gouttes ou de comprimés, ces plantes se prennent sous forme de cure sur plusieurs semaines. Dans le commerce, on trouve des boites qui associent plusieurs de ces plantes.

Sans oublier les vitamines E, C, les polyphénols (café, thé, vin rouge, chocolat), caroténoïdes (carottes, tomates, patates douces) et oligoéléments, dont le sélénium (viande, oeuf, fruits de mer) ou le manganèse (céréales, mollusques, légumineuses, les légumes, noix) qui peuvent aussi contribuer à maintenir la santé vasculaire.