Trente minutes quotidiennes de musique pourraient réduire les douleurs suite à une crise cardiaque

Trente minutes quotidiennes de musique pourraient réduire les douleurs suite à une crise cardiaque.
Trente minutes quotidiennes de musique pourraient réduire les douleurs suite à une crise cardiaque. - © Westend61 - Getty Images/Westend61

Ecouter une trentaine de minutes par jour de la musique permettrait aux personnes ayant subi une crise cardiaque de réduire les douleurs qu'ils ressentent ainsi que leur anxiété.

Thérapie musicale

Cette nouvelle étude, menée par l'école de médecine de l'université de Belgrade (Serbie), a suivi 350 patients suite à une crise cardiaque ou à un syndrome coronarien aigu.

La moitié des patients a été assignée de manière aléatoire à des traitements standards comprenant différents types de médicaments dont des nitrates, de l'aspirine, des anticoagulants, des bêta-bloquants, des statines, des diurétiques et de la ranolazine.

L'autre moitié des sujets devaient suivre des séances d'écoute musicale tout en recevant le traitement médicamenteux standard.

Les personnes qui ont reçu la thérapie musicale ont d'abord subi un test pour voir à quel genre de musique leur corps répondait positivement. On leur demanda ensuite d'écouter cette musique pendant 30 minutes par jour, de préférence assis et les yeux fermés. Les patients ont tous été suivis sur une période de sept ans.

Moins de douleur, moins d'anxiété

Leurs conclusions, qui seront présentées lors du prochain congrès annuel de l'American College of Cardiology, ont montré qu'au terme des sept années, l'alliance de thérapie musicale et de traitement standard semblait être plus efficace pour réduire l'anxiété et la douleur en comparaison avec le traitement médicamenteux seul.

Les patients qui ont bénéficié de thérapie musicale voyaient leurs niveaux d'anxiété baisser d'un tiers par rapport aux personnes uniquement sous médicaments.

La musique permettait d'afficher par ailleurs des taux moindres de certaines maladies cardiaques (-18% d'insuffisance cardiaque, -23% d'une nouvelle crise cardiaque...).

"Très peu d'études ont été menées sur les effets de la musique sur les maladies cardiaques", a expliqué Predrag Mitrovic, en charge de l'étude. "A partir de nos résultats, nous pensons que la thérapie musicale peut aider tous les patients après une crise cardiaque, pas uniquement les patients souffrant de syndrome coronarien aigu. C'est par ailleurs une méthode très aisée et abordable à mettre en place."