Tablettes et smartphones privent les bébés de sommeil

Tablettes et smartphones privent les bébés de sommeil
Tablettes et smartphones privent les bébés de sommeil - © Tous droits réservés

Les enfants âgés de moins de 3 ans qui passent du temps à tapoter sur des tablettes ou des smartphones bénéficient de moins de sommeil, pointe une étude américaine publiée ce vendredi 14 avril.

Sur les 715 enfants suivis, âgés de 6 mois à 3 ans, les trois quarts ont utilisé une tablette tactile ou un téléphone tous les jours. Chez les enfants de 2 et 3 ans, ce pourcentage s'élève à 92 %, selon cette recherche publiée dans la revue américaine Scientific Reports.

En moyenne, les tablettes ou smartphones ont été utilisés 25 minutes par jour.

D'après les résultats, à chaque heure supplémentaire passée à utiliser ces appareils mobiles pendant la journée, les enfants ont dormi presque 16 minutes de moins sur une période de 24 heures.

Ainsi, pour un nourrisson qui dort en moyenne 12 heures par jour, la durée en moins de sommeil est environ de 6 minutes, selon l'étude.

Outre la perte de sommeil, le temps passé à utiliser des écrans a été associé à une période d'endormissement plus longue. La qualité de sommeil, cependant, ne semble pas changer, souligne l'étude.

En 2015, une étude publiée dans la revue américaine Pediatrics révélait que les collégiens qui disposent de tablettes et de smartphones dans leur chambre la nuit dorment en moyenne 21 minutes de moins que leurs camarades qui n'en sont pas dotés.

Sur la question des jeux éducatifs disponibles sur applis, les spécialistes sont partagés quant à leur utilisation chez les tous petits. Les écrans interactifs et particulièrement les tablettes pourraient les aider dans leur développement cognitif et dans le calibrage de leurs sens en jouant avec des formes ou des sons sur l'écran.

L'Académie américaine des pédiatres (AAP) recommande le principe "pas d'écran avant 2 ans". 

En France, un rapport de l'Académie des Sciences rendu public en 2013, stipule qu'avant 2 ans, "les tablettes visuelles et tactiles peuvent contribuer à l'éveil cognitif précoce du bébé", précisant que cet usage ludique doit être accompagné par les parents, grands-parents ou enfants plus âgés.

Pour consulter l'étude