Selon une enquête, les consommateurs de cannabis en connaissent mal les effets sur la santé

Selon une enquête, les consommateurs de cannabis en connaissent mal les effets sur la santé.
Selon une enquête, les consommateurs de cannabis en connaissent mal les effets sur la santé. - © Srdjan Radevic / EyeEm - Getty Images/EyeEm

Les personnes qui fument régulièrement du cannabis sont globalement au courant des propriétés médicales de cette plante mais leur niveau de connaissance est en décalage avec les effets réels sur la santé du cannabis, montre une étude.

Des bienfaits surestimés

La majorité des participants a déclaré consommer de la marijuana tous les jours, dont 85% pour des raisons médicales. Environ 78% ont déclaré que leur connaissance du cannabis provenait de leur expérience personnelle, contre seulement 23% d'un soignant ou d'un dispensaire spécialisé dans le cannabis médical et 18% d'un prestataire de soins.

Une majorité de sondés pensent que le cannabis est efficace pour traiter le cancer (76%), les symptômes dépressifs (72%) et l'épilepsie (68%).

Une évaluation scientifique conclut pourtant qu'il existe peu de preuves pour dire que le cannabis ou les cannabinoïdes réduisent efficacement les symptômes de dépression, tout comme pour le cancer et l'épilepsie, écrivent les chercheurs.

"Il y a un grand décalage entre ce que disent les preuves empiriques et ce que les gens croient. Les gens utilisent le cannabis pour tout. Ils arrêtent ou réduisent les médicaments sur ordonnance pour utiliser le cannabis médical", explique l'auteur principal de l'étude. 

Des risques sous-estimés

L'étude met aussi en évidence un manque de sensibilisation aux risques potentiels encourus. Par exemple, seules 22% des personnes interrogées pensent que la consommation de cannabis pendant la grossesse peut être risquée.

Le déficit de connaissances identifié dans l'étude est important d'un point de vue de santé publique, alertent les chercheurs, qui appellent à une sensibilisation plus importante à ce sujet, compte tenu du nombre croissant d'États américains qui légalisent ou envisagent d'autoriser le cannabis à usage récréatif.