Qu'est-ce que la lean, la drogue populaire dans le milieu du hip-hop?

 

La lean, aussi appelée "purple drank", est une drogue très populaire dans le milieu du hip-hop depuis les années 1990. Le rappeur américain Mac Miller serait mort, à 26 ans, d’une overdose de cette drogue. Dans une interview accordée au magazine Complex, Mac Miller affirmait d’ailleurs "adorer la lean". "Je n’étais pas heureux et j’étais profondément dans la lean", disait-il.

 

Le fardeau des opiacés

La lean est un mélange de soda et de sirop pour la toux à la codéine. Elle est notamment appréciée pour ses effets décontractants, déstressants et désinhibants.
À l’origine, la codéine, dérivée de l’opium, est un antidouleur très populaire aux États-Unis. "Certains croyaient que le fait de prescrire des opiacés pour des douleurs chroniques pouvait être utile. Mais en fait, il est très clair que c'est nocif, et qu'on a en fait créé une demande pour les opiacés", déplore Lisa Marsch, spécialiste des opiacés à la faculté de médecine de Dartmouth.
Depuis le début des années 2010, même les dirigeants américains se sont emparés du problème. En 2015, Barack Obama faisait ce pénible constat: "Il y a plus d’Américains qui meurent chaque année d’overdose que d’accidents de la route". Plus récemment, c’est Donald Trump qui en a fait son affaire. "Mon administration déclare officiellement la crise des opiacés comme urgence sanitaire nationale sous la loi fédérale", a-t-il déclaré en 2017.

 

2 millions d’Américains touchés

Cette inquiétude n’est pas sans raison. Aujourd’hui, 2 millions d’Américains souffrent d’addiction aux opiacés. Et en 2017, 49.000 personnes sont mortes d’overdose d’opiacés aux États-Unis.