Pourquoi certaines personnes n'ont-elles pas besoin de déodorant?

Même si la transpiration demeure une "mal aimée" essentielle sur le plan biologique, certaines personnes n'auraient pas d'odeur corporelle du tout. Le déodorant ne serait-il pas aussi indispensable qu'on a bien voulu nous le faire croire?

Déodorant, un geste quotidien systématique

Après la douche, avant d'enfiler une chemise, après le sport ou entre deux rendez-vous, c'est tous les jours le même rituel. En spray, à bille, en stick ou en crème, il y en a pour tous les goûts. Et pas question d'essayer de s'en passer, sous peine de vivre sous la menace de voir surgir une odeur pestilentielle à chaque coup de chaud et de recevoir par la même occasion une salve de commentaires désobligeants.

7 images
Pourquoi certaines personnes n'ont-elles pas besoin de déodorant? © gpointstudio - Getty Images/iStockphoto

La transpiration en soi est inodore

C'est une bactérie qui se trouve sur la peau qui est responsable des odeurs. Il s'agit d'une solution composée d'eau salée. Nous avons deux types de glandes sudoripares: les glandes eccrines, présentes sur l'ensemble du corps et dégageant seulement de l'humidité, et les glandes apocrines, présentes notamment près des aisselles. Ces dernières sont associées aux odeurs corporelles car elles relâchent des protéines et des lipides, qui sentent mauvais lorsque qu'ils sont transformés par la bactérie. Les aisselles, particulièrement humides, sont donc assez souvent des terrains fertiles parfaits.

7 images
Pourquoi certaines personnes n'ont-elles pas besoin de déodorant? © Geber86 - Getty Images/iStockphoto

Un gène des aisselles sans odeur

Selon une récente étude britannique, certaines personnes pourraient être immunisées contre les odeurs corporelles désagréables au niveau des aisselles. Elles possèdent un gène qui annule la sécrétion de molécules odorantes et n'ont donc aucune raison logique d'utiliser de déodorant. L'équipe de chercheurs, en étudiant une partie de la population originaire d'Asie, porteuse à plus de 99% du fameux gène "désodorisant", a remarqué une différence culturelle notable: seulement 7% des individus mettaient du déodorant.

7 images
Pourquoi certaines personnes n'ont-elles pas besoin de déodorant? © Yuri_Arcurs - Getty Images/iStockphoto

Le dépistage génétique

Les personnes réfractaires aux déodorants sont souvent repoussées par les ingrédients chimiques qui y sont présents, tels que les sels d'aluminium, soupçonnés d'être cancérigènes. Les chercheurs pensent donc que l'on pourrait utiliser le dépistage génétique pour limiter les achats inutiles et l'exposition à des produits chimiques des personnes qui ne sentent pas mauvais des aisselles. Ils ont par ailleurs remarqué que la cire des oreilles des "sans odeurs" était généralement sèche, alors qu'elle est grasse chez la majeure partie de la population. Étudier le cérumen d'une personne pourrait se révéler une méthode alternative pour évaluer si elle a besoin ou non de déodorant.

7 images
Pourquoi certaines personnes n'ont-elles pas besoin de déodorant? © Tinatin1 - Getty Images/iStockphoto

Le déodorant, une nécessité ou une norme socio-culturelle?

Les résultats de la même étude sont paradoxaux.

En effet, 78% des personnes qui ne produisent pas d'odeur utilisent quotidiennement un déodorant car le contraire est mal vu socialement. Il apparaît en effet que les individus étudiés utilisent des déodorants sans savoir s'ils en besoin ou pas. Ils le font donc uniquement parce que la plupart des gens en utilisent. Un tel constat n'est pas anodin, puisque la plupart des déodorants contiennent des éléments nocifs, voire cancérigènes.

7 images
Pourquoi certaines personnes n'ont-elles pas besoin de déodorant? © PeopleImages - Getty Images/iStockphoto

Des astuces pour moins transpirer

La transpiration est un phénomène naturel, lié au système neurovégétatif, qui permet de rafraîchir le corps. Le facteur émotionnel joue donc un rôle primordial. Ainsi, quelqu'un d'hypersensible aura tendance à davantage transpirer. Dans ce cas, la solution est simple: traiter le mal à la racine en apprenant à gérer ses émotions. Autres principes clés: privilégier le port de vêtements amples et les matières "pures" comme le coton, qui favorise l'évaporation de la sueur, et boire en cas de coup de chaleur. Enfin, si le problème est surtout lié aux mauvaises odeurs, il faut laver la zone avec un savon antibactérien tous les soirs.

7 images
Pourquoi certaines personnes n'ont-elles pas besoin de déodorant? © stock_colors - Getty Images/iStockphoto