Passer au moins 2 heures par semaine dans la nature aurait des effets bénéfiques sur notre santé

Passer au moins 2 heures par semaine dans la nature aurait des effets bénéfiques sur notre santé.
Passer au moins 2 heures par semaine dans la nature aurait des effets bénéfiques sur notre santé. - © Tetra Images - Getty Images

Envie de vous mettre au vert ? Une étude anglaise réalisée à grande échelle montre que passer au moins deux heures par semaine dans la nature pourrait représenter un message de santé publique pour promouvoir le bien-être physique et mental.

Réalisée par des chercheurs de l'université d'Exeter (Angleterre) et publiée dans la revue Scientific Reports, l'étude se base les données de 20.000 personnes anglaises issues de l'enquête "Monitor of Engagement with the Natural Environment" .

Les résultats indiquent que les personnes qui passent au minimum 120 minutes par semaine dans la nature se sentent mieux dans leur corps et dans leur tête.

Des bénéfices observés même en ville

Ces bienfaits s'appliquent pour toutes les promenades au grand air, que ce soit dans les parcs urbains, les bois, la campagne ou la plage.

Ce quota de 120 minutes peut être atteint en l'espace de plusieurs escapades dans la nature et également dans les espaces verts situés en zones urbaines, précisent les chercheurs. 

"La majorité des promenades dans la nature observées dans cette recherche ont eu lieu dans un rayon de deux kilomètres autour du domicile des personnes, ce qui signifie que les bienfaits semblent également présents dans les espaces verts urbains locaux. Deux heures par semaine est, espérons-le, un objectif réaliste pour un grand nombre, d'autant plus qu'il peut être réparti sur une semaine entière pour en tirer profit", explique le Dr Mathew P. White, professeur à la faculté de médecine de l'Université d'Exeter et auteur principal de l'étude.

Toutes catégories confondues

Selon les chercheurs, ces résultats s'appliquent à tout le monde : hommes, femmes, enfants, seniors, personnes appartenant à différents groupes professionnels et ethniques ainsi que patients souffrant de maladies chroniques.

"Les raisons pour lesquelles passer du temps dans la nature peut s'avérer bénéfique pour la santé et le bien-être psychologique sont nombreuses, à commencer par la réduction du stress et le plaisir de passer du bon temps entre amis ou en famille. Ces résultats offrent un soutien précieux aux professionnels de la santé en leur permettant de formuler des recommandations pour améliorer la santé physique et mentale de leurs patients", considère Terry Hartig, professeur à l'Université d'Uppsala (Suède) et co-auteur de l'étude.