Maladie d'Alzheimer : outre la génétique, c'est aussi un mode de vie sain qui permet de l'éviter

L'étude a été menée auprès d'un peu moins de 200.000 seniors, par l'Université d'Exeter (Royaume-Uni). Sur base d'un double classement (le stade de sénilité d'un côté, et le style de vie de l'autre), les chercheurs ont pu établir que le risque de démence peut être réduit de 32%  en optant pour un mode de vie sain : activité physique, diminution du stress, bonne alimentation et limitation de l'alcool et du tabac.

Bien entendu, une personne prédisposée génétiquement à développer la maladie aura beaucoup plus de chances d'en souffrir un jour, mais vivre sainement permettrait de mettre toutes les chances de notre côté. L'un des médecins qui a mené l'étude a un message très positif : "Nos conclusions ébranlent la vision fataliste de la démence : certains pensent qu'ils souffriront de la maladie d'Alzheimer à cause de leur génétique. Mais il est possible de réduire significativement le risque en adoptant un mode de vie sain".