Les vertus de la prêle des champs

Une plante très ancienne et vivace

6 images
Les vertus de la prêle des champs © mtreasure - Getty Images/iStockphoto

La prêle est une des plantes les plus vieilles au monde. C'est une plante vivace qui s'épanouit un peu partout dans les champs et les prairies dans le monde, sauf en Australie. Elle pousse indifféremment dans tous les sols argileux ou acides. De préférence dans des lieux humides : on la trouve dans les talus, au bord des forêts. Ce sont ces tiges stériles qui sont récoltées pour être utilisées en phytothérapie. La prêle ne produit aucune fleur et aucun fruit. Sa reproduction est semblable à celle des champignons. Elle est assurée par ses spores.

​​​​​​​Une composition très riche

6 images
Les vertus de la prêle des champs © Remains - Getty Images/iStockphoto

Riche en silice, la prêle des champs (Equisetum arvense) renferme de 5 à 8% de silicium, qui stimule la production de collagène, alors que l'organisme humain en abrite peu. Elle contient aussi du calcium, du potassium, du fer ou encore des flavonoïdes antioxydants ainsi que des actifs diurétiques et anti-inflammatoires. Ce qui en fait une plante majeure au sein des préparations pharmaceutiques.

​​​​​​​Une action réputée sur les articulations

6 images
Les vertus de la prêle des champs © praetorianphoto - Getty Images

L'action de la silice est réputée sur les articulations. Elle participe à stimuler la synthèse du collagène contenu dans les tissus osseux et conjonctifs et facilite la recalcification et la reconstitution du cartilage dans le traitement des maladies articulaires.

Reminéralisante, la silice améliore l'élasticité et la souplesse des tendons et est particulièrement préconisée pour les sportifs, qui les mettent à rude épreuve. Les carences en silicium tendant à s'accentuer avec l'âge, des cures de prêle peuvent contribuer à pallier la dégénérescence des tissus. La prêle est, en outre, conseillée aux personnes en convalescence, souffrant d'anémie.

Un effet diurétique

6 images
Les vertus de la prêle des champs © coramueller - Getty Images/iStockphoto

Également diurétique, sous l'effet des saponines qu'elle renferme, la prêle est reconnue dans les diverses affections rénales. Elle aide à éliminer l'eau et augmente la production d'urine.

Elle sert également à perdre du poids et nous permet d'éliminer la graisse accumulée au niveau du ventre, par exemple. On l'utilise particulièrement dans les cas de rétention d'eau, d'obésité, d'excès d'acide urique, d'arthrite ou de goutte. De plus, elle prévient et soigne de nombreuses maladies de l'appareil urinaire et elle réduit les risques de développer des calculs rénaux ainsi que les problèmes de la prostate chez les hommes.

​​​​​​​Des propriétés thérapeutiques diverses

6 images
Les vertus de la prêle des champs © tderden - Getty Images

En plus des usages déjà mentionnés, on se sert de la prêle des champs pour renforcer les ongles fragiles et les cheveux cassants, de même que pour prévenir la perte osseuse ou aider à la guérison des foulures ou des fractures.

La prêle est par ailleurs employée pour traiter l'ostéoporose, favoriser la consolidation des os suite à une fracture, soulager des œdèmes et douleurs causés par un traumatisme superficiel, accélérer la cicatrisation de plaies bénignes, traiter les douleurs liées à l'arthrose et les tendinites.

La prêle est souvent présentée sous forme de poudre encapsulée, de jus concentré conditionné sous forme d'ampoules ou de teinture mère. On trouve également la plante séchée pour confectionner des infusions. Pour bénéficier d'un effet concluant, la prêle doit être utilisée en cures régulières.