Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer sont plus exposées aux traumatismes crâniens

Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer sont plus exposées aux traumatismes crâniens
Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer sont plus exposées aux traumatismes crâniens - © NADOFOTOS - Getty Images/iStockphoto

Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer sont approximativement 30% plus exposées aux risques de se blesser à la tête et 50% plus sujettes aux lésions cérébrales traumatiques que les personnes qui ne sont pas atteintes par la maladie, révèle une nouvelle étude finlandaise.

 

Réalisée par l'université de l'Est de la Finlande, cette nouvelle étude publiée dans le Journal of Epidemiology & Community Health est la première à analyser les risques de se blesser physiquement à la tête chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer.

Les observations ont été menées auprès d'une cohorte finlandaise de personnes ayant reçu un diagnostic d'Alzheimer entre 2005 et 2011. Parmi les patients, 67.172 personnes sans traumatisme crânien antérieur ont été sélectionnées.

 

La maladie d'Alzheimer est une forme de démence qui entraîne la destruction progressive des neurones et affecte les facultés cognitives telles que la mémoire, l'attention, le langage et le raisonnement. 

D'après cette nouvelle étude, les chutes représentent la principale cause des traumatismes crâniens et lésions cérébrales observées chez les personnes souffrant d'Alzheimer.

Les traumatismes crâniens ou blessures infligées par des chutes peuvent en effet entraîner une perte d'autonomie et une difficulté à réaliser les actes du quotidien. 

Ces pertes de facultés cognitives nécessitent souvent une aide à domicile ou une prise en charge du patient dans un établissement de santé spécialisé, parfois dès les premiers stades de la maladie. Les résultats de cette étude soulignent donc l'importance de la prévention des chutes chez les malades d'Alzheimer.