Les patients fibromyalgiques soulagés par un régime sans gluten

L'étude montre qu'un régime sans gluten imposé à des patients éprouvant des symptômes gastro-intestinaux graves ainsi que les symptômes de la fibromyalgie provoque une amélioration marquée sur l'ensemble
L'étude montre qu'un régime sans gluten imposé à des patients éprouvant des symptômes gastro-intestinaux graves ainsi que les symptômes de la fibromyalgie provoque une amélioration marquée sur l'ensemble - © mikifinn/Istock.com

Un régime sans gluten diminuerait les différents symptômes subis par les personnes souffrant de fibromyalgie, une maladie auto-immune associée à une fatigue chronique et des troubles du sommeil qui touche 2 à 6% de la population, principalement des femmes, selon une étude américaine.

Un patient atteint de fibromyalgie sur 3 souffre également du syndrome du côlon irritable, voire de maladie de Crohn. À ces troubles gastro-intestinaux s'ajoute fréquemment une sensibilité alimentaire, avec dans de nombreux cas, le diagnostic de la maladie cœliaque. 32% des patients atteints de fibromyalgie sont diagnostiqués avec un syndrome de côlon irritable.

Une étude publiée dans la revue Gastroenterology montre qu'un régime sans gluten imposé à des patients éprouvant des symptômes gastro-intestinaux graves ainsi que les symptômes de la fibromyalgie (douleur généralisée, fatigue anormale, troubles du sommeil et dysfonctionnement cognitif) provoque une amélioration marquée sur l'ensemble des symptômes.

Les chercheurs concluent que pour les patients fibromyalgiques, avec sensibilité alimentaire, confirmée par test sanguin, il peut donc être bénéfique d'adopter un régime sans gluten.

Pour consulter l'étude : http://bmcgastroenterol.biomedcentral.com/articles/10.1186/1471-230X-13-157