Les futurs pères qui fument peuvent mettre leur bébé en danger

Les futurs pères qui fument peuvent mettre leur bébé en danger
Les futurs pères qui fument peuvent mettre leur bébé en danger - © fotostorm - Getty Images

Fumer quand on s'apprête à devenir parent peut s'avérer dangereux pour la santé du bébé, et notamment accroître les risques de développer une malformation cardiaque congénitale, révèle une nouvelle étude chinoise.

 

Selon les résultats de ces recherches publiées dans le European Journal of Preventive Cardiology, la consommation de cigarettes des futurs papas constitue une source de tabagisme passif non négligeable pour les femmes enceintes.

Les auteurs et autrices des recherches ont étudié les liens entre consommation régulière de tabac et risques de développer des malformations cardiaques congénitales (développées in utero). Cette méta-analyse compile les données de 125 études portant sur 137.574 bébés atteints de malformations cardiaques congénitales et 8,8 millions de parents.



Chez les parents fumeurs de cigarettes, le tabagisme était associé au risque de malformations cardiaques congénitales, avec une augmentation de 74% chez les hommes fumeurs, de 124% chez les femmes exposées au tabagisme passif et de 25% chez les femmes fumeuses.

La fumée secondaire, c'est-à-dire la fumée de cigarette diffusée dans l'air, peut s'avérer plus nocive que la fumée directement inhalée par le fumeur.

Cette étude confirme donc que le tabagisme passif s'avère plus néfaste que la consommation de cigarettes.

"Les pères sont une source importante de fumée secondaire pour les femmes enceintes, ce qui semble être encore plus nocif pour les enfants à naître que les femmes qui fument elles-mêmes", souligne le Dr Jiabi Qin, auteur principal de l'étude et professeur à la Central South University (Changsha, Chine).

 

Des risques même avant la grossesse

L'étude montre également que l'exposition des femmes à la fumée secondaire est risquée pour leur future progéniture à tous les stades de la grossesse et ce, même avant de tomber enceinte. "L'association entre le tabagisme des futurs parents et le risque de malformations cardiaques congénitales attire de plus en plus l'attention avec le nombre croissant de fumeurs en âge de procréer", explique le Dr Qin.

Sans surprise, les femmes qui fument pendant la grossesse sont plus susceptibles de donner naissance à un enfant atteint d'une malformation cardiaque congénitale. En revanche, avoir fumé avant la grossesse ne semble pas augmenter les risques.

L'étude souligne donc la nécessité de ne pas fumer pendant la grossesse, mais également d'éviter la fumée secondaire, à laquelle l'exposition est plus probable si le père ou le futur parent consomme régulièrement du tabac.