Les dangers du régime hyperprotéiné

Les dangers du régime hyperprotéiné
Les dangers du régime hyperprotéiné - © a_namenko - Getty Images/iStockphoto

Les régimes hyperprotéinés sont toujours en vogue. Or, enrichir son alimentation en protéines n'est pas dénué de conséquence sur la santé.

 

Votre organisme ne trouvant plus assez de lipides et glucides pour son bon fonctionnement, il doit tenter de se servir des protéines en excès pour survivre. Quels sont les avantages et les risques de l'un des régimes les plus côtés? Faisons le point!

 

Un régime peu calorique, riche en protéines

Dans un régime hyperprotéiné, le principe est simple: il s'agit de s'alimenter uniquement avec des ingrédients riches en protéines, mais également peu caloriques, l'apport en graisses et sucres étant quasiment nul.

En créant ce manque au sein de l'organisme, vous allez l'obliger à puiser son énergie dans ses réserves et brûler ainsi la graisse stockée, tout en préservant le capital muscle. Ce régime est basé sur une liste d'aliments protéinés: poissons, fruits de mer, œufs, viandes maigres, laitages maigres, en y ajoutant quelques légumes, qui se chargeront d'apporter les sels minéraux et les vitamines. Certains régimes incluent, eux, des sachets de repas protéinés. Pendant ce programme, il est fortement recommandé de prendre des suppléments de vitamines et sels minéraux, ainsi que des fibres, sous forme de son d'avoine généralement et ce, afin de limiter les carences.

 

L'effet "yoyo"

L'avantage majeur et incontestable de ce programme est le résultat: vous perdez vraiment du poids, et rapidement! Dès les premiers jours, des résultats peuvent déjà être perçus, ce qui est extrêmement motivant. Du fait de cette perte de poids très rapide, l'organisme peut être tenté de reprendre tous les kilos qu'il a perdus, voire plus. Nous avons reçu ceci en héritage de nos ancêtres, fréquemment soumis à des périodes de disette: le corps réagit à la privation en brûlant moins les calories et en stockant davantage lors de la reprise d'une alimentation dite normale. A la fin du régime, l'effet "yoyo" est à redouter. C'est pourquoi il est déconseillé aux personnes sujettes aux variations de poids de ce type.

 

Des complications rénales

Le régime hyperprotéiné peut également causer des complications rénales car le surplus de protéines sollicite beaucoup nos reins. Il est donc impératif de boire beaucoup d'eau durant cette période. Il peut provoquer également des problèmes d'haleine, dus à la consommation trop importante de protéines.

 

Constipation et baisse de l'immunité

Ces régimes induisent nombre de désagréments qui, au quotidien, vous handicaperont. La constipation y figure en bonne place. Celle-ci détériore les parois intestinales. Fragilisées, les muqueuses ne permettent plus de contrer les agents pathogènes, qui attaquent de façon plus efficace notre organisme. C'est donc une sérieuse baisse du système immunitaire.

 

Une menace de cancer accrue

Les nutriminéraux présents dans fruits et légumes sont connus pour atténuer les risques de développer des tumeurs cancérigènes, ce qui explique pourquoi, en optant pour un régime hyperprotéiné, nous augmentons nos risques de développer un cancer, notamment du côlon.

Autre problème: ce régime conseille de remplacer le sucre, hautement calorique, par de l'aspartame. Or ce fameux édulcorant chimique est également connu pour être cancérigène!

 

Des risques de mort prématurée

Dans le cadre d'une étude, les scientifiques ont observé les cas de volontaires ayant des symptômes de maladies cardiovasculaires. Pendant 5 ans, ils ont mesuré le taux de protéines consommées par les volontaires. Résultat? Les sujets ayant mangé le plus de protéines ont pris 10% de poids en plus et ont enregistré 59% de risques de mourir au cours de l'étude par rapport à ceux qui en mangent peu. Pour les chercheurs, les régimes hyperprotéinés sont utiles pour une perte de poids à court terme mais doivent être évités sur une trop longue période...