Les compléments alimentaires sont-ils efficaces ?

Les compléments alimentaires sont-ils efficaces ?
6 images
Les compléments alimentaires sont-ils efficaces ? - © phototake - Getty Images/iStockphoto

En pharmacies, en parapharmacies, dans les magasins d'alimentation naturelle et dans les grandes surfaces, l'offre disponible aujourd'hui des compléments alimentaires est de plus en plus large. Leur popularité est grandissante car ils ont pour but de pallier les carences de notre alimentation.

Mais la qualité et surtout l'efficacité de ces compléments alimentaires sont parfois difficiles à juger. Sont-ils vraiment sans danger pour la santé ?

Une source concentrée de nutriments

Les compléments alimentaires sont des produits, en gélule, capsule ou hydrolysat, permettant d'apporter, vitamines, minéraux et antioxydants en plus de ceux apportés par notre alimentation. Il s'agit de denrées alimentaires constituant une source concentrée de nutriments seuls ou combinés, qui sont commercialisés sous forme de doses et dont l'objectif est de compléter l'apport de ces nutriments dans un régime alimentaire normal. Les ingrédients doivent faire partie d'une liste positive, c'est-à-dire de vitamines et minéraux autorisés.

Les effets positifs

Les compléments peuvent être efficaces pour un besoin précis. En cas de règles abondantes par exemple, un complément alimentaire à base de fer sera utile alors que pendant la ménopause, cela n'a aucun intérêt. Il est toujours bien d'avoir l'avis d'un nutritionniste, d'un médecin ou encore de se renseigner dans des livres. Une réflexion personnelle sur son alimentation est également très importante. Par ailleurs, il y aura plus d'impact en changeant d'alimentation qu'en prenant des compléments alimentaires. Mais, si par exemple, on ne supporte pas de manger des fruits ou des légumes, on peut aussi se tourner vers des compléments vitaminés.

Le risque de surdosage

Prendre des vitamines, antioxydants, minéraux... au hasard, c'est-à-dire sans savoir s'ils répondent à de réelles carences dans notre organisme, c'est en effet, augmenter le risque de surdosage de certains nutriments. Ceci est potentiellement néfaste à long terme, plus avec certains nutriments que d'autres. Au même titre, ne pas traiter une carence non diagnostiquée favorise l'apparition de symptômes ou maladies. Il semblerait aussi que l'excès d'antioxydants puisse diminuer certains mécanismes de défense devant certaines maladies infectieuses ou de dégénérescence cellulaire. A l'opposé, bien sûr, manquer d'antioxydants conduit à accélérer le vieillissement et les maladies qui lui sont liées.

Une carence des études scientifiques

Très peu d'études scientifiques ont été en mesure de démontrer l'efficacité clinique des compléments alimentaires. Malgré tout, il convient d'être prudent et critique vis-à-vis de ces études. En effet, la plupart d'entre elles sont effectuées sur des cultures de cellules ou sur des animaux tels que le rat. Ces études posent le problème de l'application des résultats à l'homme. Cependant, certaines études ont proposé d'évaluer l'efficacité des compléments alimentaires sur l'homme, grâce à une méthodologie adaptée et directement inspirée des essais cliniques concernant les médicaments. Quelques compléments semblent avoir un effet, notamment dans la prévention de certains cancers, tels que les vitamines C et E, le sélénium, le zinc ou encore le béta-carotène. Il y a donc fort à parier que d'autres compléments soient eux aussi efficaces, bien que cette efficacité n'ait pas encore été rigoureusement démontrée.

Ne pas croire aux solutions miracles

Si l'idée des compléments miracles est séduisante, il n'en est rien ! Aucune étude n'a démontré un mieux-être ou une meilleure santé chez des individus qui consommeraient des compléments alimentaires. Ce que l'on sait par exemple en termes de risques est que les compléments de bêta-carotène chez les fumeurs augmentent le risque de cancer du poumon et vraisemblablement de l'estomac, alors que les compléments à base de phytoœstrogènes sont déconseillés chez les femmes présentant un risque de cancer du sein. Mais même s'ils sont en vente libre, les compléments alimentaires peuvent avoir des effets indésirables. Pour s'y retrouver et prendre les compléments les plus appropriés à ses besoins, mieux vaut donc consulter son médecin.