La dengue tue quatre fois plus cette année au Brésil

La dengue tue quatre fois plus cette année au Brésil.
La dengue tue quatre fois plus cette année au Brésil. - © LoveSilhouette - Getty Images/iStockphoto

La dengue a tué quatre fois plus de personnes au Brésil de janvier à août que sur la même période de l'an dernier, faisant au moins 591 morts, a annoncé le ministère de la Santé.

 

Les autorités sanitaires ont fait état par ailleurs de 486 cas mortels suspectés mais non confirmés à ce stade. En comparaison, 141 personnes étaient mortes de la dengue de janvier au 24 août 2018, selon le ministère.

Les cas de dengue, à 1,43 million dans tout le pays jusqu'au 24 août, ont été multipliés par 7 par rapport aux 205.791 cas de la même période de 2018.

L'année 2015 reste celle du pic de la maladie au Brésil avec près de 1,7 million de cas, dont 986 mortels.

 

Les Etats du sud et du sud-est, comme ceux de Sao Paulo et du Minas Gerais, sont les plus touchés par la maladie infectieuse transmise par les moustiques Aedes aegypti, qui prolifèrent surtout dans les zones urbaines grâce à la chaleur et à l'humidité.

Ces deux derniers facteurs ont apparemment joué un rôle déterminant dans la forte augmentation des cas cette année, selon le ministère de la Santé.

 

Par ailleurs, le chikungunya, autre maladie transmise par le moustique du genre Aedes, est aussi en augmentation cette année au Brésil.

De janvier au 24 août, 110.627 cas ont été enregistrés, soit 44,2% de plus que lors de la même période de 2018. La maladie a provoqué 57 décès, en majorité (47) à Rio de Janeiro. Une soixantaines d'autres décès sont suspectés, mais non confirmés.