La caféine pourrait réduire les effets néfastes de régimes riches en matières grasses et en sucres

La caféine pourrait réduire les effets néfastes de régimes riches en matières grasses et en sucres.
La caféine pourrait réduire les effets néfastes de régimes riches en matières grasses et en sucres. - © Halfpoint - Getty Images/iStockphoto

C'est ce que suggèrent des scientifiques américains après avoir réalisé des expériences sur des rats. Selon leur étude, ce composant s'avérerait ainsi efficace pour réduire le stockage de graisses dans les cellules adipeuses.

Les scientifiques ont effectué des études de culture cellulaire dans lesquelles ils ont exposé des cellules adipeuses de rats à de la caféine synthétique ou à des extraits de caféine de café ou de maté. Les chercheurs ont également suivi l'expression de plusieurs gènes associés à l'obésité et au métabolisme des lipides.

Du café pour maigrir?

L'objectif de cette recherche parue dans le Journal of Functional Foods était d'examiner l'efficacité de la caféine sur l'accumulation de lipides (graisses) in vitro et sur l'obésité liée à l'alimentation in vivo.

Pendant quatre semaines, les rats ont suivi un régime alimentaire composé à 40% de lipides, 45% de glucides et 15% de protéines. La quantité de caféine ingérée par les rongeurs  était l'équivalent de la consommation de quatre tasses de café par jour pour un humain. 

Quelle que soit sa source, la caféine a diminué de 20 à 41% l'accumulation de graisses dans les cellules adipeuses des rats, qui avaient reçu une alimentation riche en graisses et en sucre.

La caféine a également été associée à une perte de poids de 16% et une accumulation inférieure de 22% de graisse corporelle, en comparaison avec les rats qui ont consommé du thé de maté décaféiné. 

"Au vu de ces résultats, le thé de maté et la caféine peuvent être considérés comme des agents anti-obésité", conclut Elvira Gonzalez de Mejia, co-autrice de l'étude.