L'allaitement exclusif pendant 3 mois pourrait réduire le risque d'eczéma de l'enfant

 

Cette étude menée par des chercheurs du Children's National Medical Centre a pris en compte des données émanant de l'Infant Feeding Practices Study II, une étude longitudinale co-menée par le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et la Food and Drug Administration (FDA) américaine, les autorités médicales américaines.

Cette étude contenait des informations sur l'alimentation d'environ 2.000 femmes enceintes au cours de leur troisième semestre ainsi que leur recours à l'allaitement maternel au cours de la première année de vie des nourrissons.

 

Les chercheurs ont ensuite mené le suivi de 1.520 des enfants à l'âge de 6 ans, pour évaluer leur alimentation, leur développement et leur santé.

Selon les résultats, les enfants exclusivement allaités au sein au cours des 3 premiers mois avaient un risque abaissé d'eczéma à l'âge de 6 ans en comparaison avec des enfants allaités moins longtemps ou exclusivement nourris au lait maternisé.

Les scientifiques ont aussi trouvé que les antécédents d'allergies alimentaires dans la famille des enfants ou un statut socio-économique supérieur entraînaient un risque plus élevé de souffrir de cette maladie de peau. L'auteur de l'étude, Katherine M. Balas, a noté que "la preuve que l'allaitement exclusif protège les enfants de développer l'eczéma plus tard dans vie reste mitigée", et d'ajouter: "Notre équipe de chercheurs essaie d'aider à remplir ce manque de données".

"Les enfants qui étaient exclusivement allaités pendant 3 mois ou plus étaient considérablement moins susceptibles d'avoir un eczéma à l'âge de 6 ans, en comparaison avec leurs pairs qui n'avaient jamais été allaités ou qui l'avaient été moins longtemps que 3 mois", a précisé le professeur Balas.

"Bien que l'allaitement exclusif peut ne pas empêcher les enfants d'avoir de l'eczéma, il pourrait les protéger des grosses éruptions."

 

Ces résultats vont dans le même sens qu'une vaste étude menée par des chercheurs britanniques, américains et canadiens concernant 17.046 mères et leurs nouveau-nés au Bélarus. Ils étaient arrivés à la conclusion que les petits allaités exclusivement sur une période prolongée dès la naissance enregistraient un risque abaissé de 54% d'eczéma à l'âge de 16 ans.

L'eczéma est une maladie chronique qui entraîne des démangeaisons et des sécheresses de la peau pouvant s'infecter. Elle touche 1 enfant sur 5 et environ 1 adulte sur 10 dans les pays occidentaux.