Jus d'orange, fruits et légumes doperaient la mémoire de ces messieurs

Jus d'orange, fruits et légumes doperaient la mémoire de ces messieurs
Jus d'orange, fruits et légumes doperaient la mémoire de ces messieurs - © fcafotodigital - Getty Images

De nouvelles recherches américaines ont montré que les hommes qui consommaient des légumes, des fruits et du jus d'orange feraient ainsi reculer leur risque de perte de mémoire plus tard dans la vie.

 

Cette vaste étude, menée par des chercheurs de l'Harvard T.H. Chan School of Public Health de Boston, a suivi 27.842 hommes âgés en moyenne de 51 ans.

Les participants devaient remplir des questionnaires sur leur consommation quotidienne de fruits, légumes et autres aliments en début d'étude, puis tous les quatre ans pendant 20 ans.

On les organisa en différents groupes selon leur consommation de fruits et légumes. 

 

On notera que les personnes qui consommaient le plus de légumes mangeaient environ six portions par jour; à l'inverse, le groupe le moins friand des légumes n'en consommait que deux portions par jour. Pour les fruits, les plus gros consommateurs mangeaient trois portions quotidiennes, à l'inverse des plus petits consommateurs, qui n'en mangeaient qu'une demi-portion chaque jour.

On considère qu'une portion équivaut à une tasse de fruits ou une demi-tasse de jus de fruit alors qu'une portion de légumes correspond à une tasse de légumes crus ou deux tasses de légumes verts (épinards, chou, kale...). 

Les chercheurs ont par ailleurs testé les aptitudes de pensée et de mémoire des participants au moins quatre ans avant la fin de l'étude, lorsque les sujets avaient en moyenne 73 ans.

 

Les résultats, parus dans la revue Neurology, ont montré que les personnes qui consommaient des fruits et légumes en plus grandes quantités en début d'étude étaient moins susceptibles de développer des troubles cognitifs plus tard dans la vie, même s'ils ne consommaient pas de plus grosses quantités au cours des six années précédant les tests de mémoire.

De plus, l'équipe de chercheurs a trouvé que les hommes qui consommaient le plus de légumes enregistraient un risque abaissé de 34% de développer de mauvaises capacités cognitives par rapport aux hommes qui mangeaient le moins de légumes.

Les sujets qui buvaient du jus d'orange quotidiennement enregistraient un risque abaissé de 47% de troubles de la pensée par rapport aux hommes qui en consommaient moins d'une portion par mois.

Les hommes qui enregistraient la consommation de fruits la plus importante étaient aussi moins susceptibles de subir une chute de leurs capacités cérébrales. Mais les scientifiques ont trouvé que cette association était affaiblie après avoir pris en compte d'autres facteurs diététiques pouvant affecter les résultats, comme la consommation de légumes, de jus de fruits, de céréales raffinées, de légumineuses et de produits laitiers.

 

"L'un des facteurs les plus importants de cette étude est que nous avons réussi à suivre un vaste groupe d'hommes sur une période de plus de 20 ans, permettant d'arriver à des résultats très parlants", a commenté l'auteur de l'étude Changzheng Yuan, ScD. "Nos études offrent de plus amples preuves que les choix diététiques peuvent être importants pour garder une bonne santé cérébrale."

Les scientifiques ont cependant tenu à souligner que leur étude ne montrait pas de lien de cause à effet, mais seulement une relation entre la consommation de fruits et légumes et la réduction de perte de mémoire.