Journée sans tabac : 66 hôpitaux belges mesurent votre dépendance gratuitement

Un seul objectif au travers de cet effort commun : motiver l’arrêt complet et aider les fumeurs dans cette démarche. Le tabagisme est une maladie chronique, une médicalisation de la prise en charge est donc primordiale. Le simple conseil d’un professionnel de la santé augmente déjà de 30 les chances de succès de l’arrêt, mais la combinaison du soutien comportemental avec la pharmacothérapie augmente de 82% le taux de succès en comparaison avec une intervention minimale.

Chaque année, cette action de sensibilisation (soutenue par la société pharmaceutique Pfizer) dans les hôpitaux belges connaît un franc succès, avec une moyenne de 50 à 100 fumeurs visiteurs par hôpital, selon une enquête réalisée en 2015 auprès de quelques hôpitaux participants. Un fumeur sur cinq avait l'intention d'arrêter de fumer après avoir effectué les tests de sensibilisation. Et un sur quatre parmi ceux-ci avait pris directement rendez-vous chez un professionnel de la santé. Cette initiative rappelle le rôle majeur du professionnel de la santé dans la prise en charge globale de l’arrêt (thérapeutique et psychologique) afin d’accompagner au mieux le fumeur dans sa démarche de cessation tabagique complète.

Pour plus d'informations : www.journeesanstabac.be