IMC (Indice de Masse Corporelle) : est-il un bon indicateur ?

IMC (Indice de Masse Corporelle) : est-il un bon indicateur ?
IMC (Indice de Masse Corporelle) : est-il un bon indicateur ? - © VladimirFLoyd - Getty Images/iStockphoto

L'indice de masse corporelle (IMC) est calculé selon la formule : poids/taille² (en mètre).

Il donne une indication sur la répartition du poids par rapport à la taille et permet de savoir si une personne est obèse, trop maigre ou en surpoids.

La fiabilité de ce chiffre a été validée par l'OMS (Organisation mondiale de la santé) pour les adultes entre 18 et 65 ans.

Une personne est jugée de corpulence normale si son IMC se situe entre 18,5 et 25 kg/m². Si l'indice est inférieur à 18,5 la personne est considérée trop maigre, s'il est supérieur à 25 alors il s'agit d'un cas de surpoids et au dessus de 30, on parle d'obésité.

Mais l'IMC est-il vraiment un bon indicateur ? Ce qu'il faut savoir c'est que ce chiffre peut être interprété différemment dans des situations particulières comme la grossesse, certaines maladies, l'âge ou chez les sportifs.

Suivant l'indice de masse corporelle, 4 profils de personnes sont détectés :

La maigreur : IMC < 18,5. Le poids est trop faible par rapport à la taille, pouvant être du à une maladie et présentant un risque de carences alimentaires.

Le poids normal : 18,5 < IMC < 24,9. C'est un poids adapté à la taille qui assure un état de santé optimal.

Le surpoids : 25 < IMC < 29,9. Le poids est élevé et peut avoir des conséquences pour la santé ; comme les maladies cardiaques, respiratoires et le diabète.

L'obésité : IMC > 30.le poids est top élevé par rapport à la taille, avec de graves conséquences pour la santé.

L'IMC ne prend pas en considération la masse musculaire, osseuse ou la répartition de la graisse, il est donc un bon indicateur mais il essentiel de le corréler avec d'autres indices pour avoir une estimation précise du poids idéal.