Grippe : les boissons énergisantes déconseillées pour se réhydrater

Les personnes atteintes de grippes doivent faire attention à bien s'hydrater, notent les médecins.
Les personnes atteintes de grippes doivent faire attention à bien s'hydrater, notent les médecins. - © elenaleonova - Getty Images

Des spécialistes montent au créneau pour prévenir les personnes touchées par la grippe ou la gastro-entérite d'éviter de recourir aux boissons d'effort, elles ne réhydrateraient pas suffisamment le corps.

Le professeur John D. Bowman de l'Université de pharmacie Texas A&M Irma Lerma Rangel déconseille aux personnes grippées de consommer des boissons énergétiques de type Powerade ou Isostar, expliquant que leur trop forte teneur en sucre et trop faible en sodium ou potassium font qu'elles ne représentent pas une solution appropriée pour faire face à la déshydratation causée notamment par la grippe.

"Les boissons de sport sont peut-être très adaptées aux personnes bien portantes après une séance de sport intensive, mais elles ne sont pas recommandées aux personnes atteintes de fièvre, de diarrhée ou de vomissements", a expliqué le professeur Bowman. "La grippe saisonnière n'est pas associée à des diarrhées, mais cette année de nombreux enfants ont rapporté ce symptôme. Les enfants et les personnes âgées sont plus susceptibles de souffrir de symptômes graves de déshydratation, et l'utilisation de boissons de sport ou autres remèdes maison peut en fait faire empirer la maladie."

Au lieu de ces boissons, il recommande les solutés de réhydratation orale, un traitement scientifiquement éprouvé en cas de grippe intestinale et déshydratation, ils sont aussi recommandés par l'Organisation mondiale de la Santé.

Mais on peut aussi se concocter un cocktail réhydratation en prenant un litre d'eau avec une demi-cuillère à café de sel et six petites cuillerées de sucre. Il est aussi possible d'ajouter un demi-verre de jus d'orange ou une banane écrasée pour avoir sa dose en potassium.

Le professeur Bowman a expliqué que "ce que les gens appellent la grippe intestinale est différent de la grippe respiratoire, mais les deux peuvent entraîner une déshydratation, qui empire l'état du patient". Le recours à la réhydratation orale est en général recommandé aux personnes souffrant de déshydratation faible ou moyenne, et l'utilisation de solutés pourrait retarder, voire même éviter le besoin de soins plus poussés.

 

Il a précisé qu'il était encore temps de se faire vacciner contre la grippe, qui permet de minimiser les risques de symptômes graves, sinon, pour les personnes atteintes du virus, des médicaments antiviraux comme le Tamiflu peuvent aider s'ils sont pris en tout début de maladie.

Les personnes les plus à risque de développer des symptômes graves sont les enfants de moins de cinq ans et les personnes âgées de plus de 65 ans.