Deux verres d'alcool par jour déjà trop pour les jeunes hommes

Une consommation quotidienne d'alcool à l'âge de 18-20 ans est associée à un risque significatif de développer une maladie hépatique sévère.
Une consommation quotidienne d'alcool à l'âge de 18-20 ans est associée à un risque significatif de développer une maladie hépatique sévère. - © KatarzynaBialasiewicz - Getty Images/iStockphoto

Les résultats d'une vaste étude suédoise publiée dans la revue Journal of Hepatology confirment qu'une consommation quotidienne d'alcool chez les jeunes âgés de 18 à 20 ans accroît le risque de développer une pathologie du foie sévère à l'âge adulte.

Les chercheurs danois à l'origine de cette nouvelle étude suggèrent de revoir à la baisse les recommandations en matière de consommation d'alcool chez les jeunes hommes pour prévenir les pathologies du foie.

Pour arriver à cette conclusion, ils ont suivi 49.000 hommes suédois, âgés de 18 à 20 ans, appelés à faire leur service militaire entre 1969 et 1970.

Leurs travaux montrent qu'une consommation quotidienne d'alcool à l'âge de 18-20 ans est associée à un risque significatif de développer une maladie hépatique sévère, et ce même en faibles quantités, dès six grammes par jour soit un peu moins d'un verre l'alcool.

Près de 40 ans après, ils ont constaté que 383 d'entre eux avaient développé une pathologie du foie parmi lesquelles une cirrhose, un cancer, une insuffisance hépatique ou étaient décédés, rapporte l'étude qui a tenu compte d'autres facteurs, comme l'indice de masse corporelle (IMC), la consommation de tabac, de narcotiques, les capacités cognitives et cardiovasculaires.

Le risque le plus prononcé a été retrouvé chez les hommes consommant deux verres par jour, soit environ 20 grammes ou plus, indique l'étude.

 

En Belgique, les autorités sanitaires actuelles recommandent aux hommes de ne pas régulièrement dépasser les 3 verres standard par jour, alors que les femmes devraient en rester à deux.

 

La cirrhose alcoolique, évitable à 100%, occasionne 493.300 décès dans le monde chaque année selon l'OMS.