Des chercheurs montrent les méfaits des boissons sucrées sur la santé féminine

Des chercheurs montrent les méfaits des boissons sucrées sur la santé féminine
Des chercheurs montrent les méfaits des boissons sucrées sur la santé féminine - © Tempura - Getty Images/iStockphoto

De chercheurs américains ont montré que le fait de boire au moins une boisson sucrée par jour pouvait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires chez les femmes.

Dans le cadre de l’étude, étaient considérées comme boissons sucrées : les sodas, l’eau et le thé aromatisés sucrés, les boissons fruitées sucrées mais pas les jus 100% naturels.

Cette nouvelle étude, menée par une équipe de l’Université de Californie San Diego, a suivi plus de 106.000 femmes âgées en moyenne de 52 ans. Aucune n’avait souffert de maladies cardiaques, d’accident vasculaire cérébral ni de diabète avant de participer à l’étude. On a demandé aux femmes de rapporter le nombre de boissons sucrées qu’elles consommaient quotidiennement.

Les chercheurs ont recouru aux dossiers médicaux hospitaliers des sujets pour déterminer qui avait subi une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou une intervention chirurgicale sur les artères au cours de l’étude.

Dès un verre par jour, des effets négatifs multiples sur la santé cardiovasculaire

Leurs résultats, publiés dans le Journal of the American Heart Association, une revue en accès libre de l’American Heart Association, ont montré que les participantes qui buvaient le plus de boissons sucrées étaient en moyenne plus jeunes, plus susceptibles de fumer, d’être obèses et moins susceptibles d’adopter une alimentation équilibrée.

Ils ont aussi trouvé que la consommation quotidienne d’au moins une boisson sucrée était liée à un risque accru de 20% de développer une maladie cardiovasculaire, à un risque plus élevé de 21% d’accident vasculaire cérébral et de +26% d’intervention sur des artères obstruées.

Le type de boissons sucrées consommées semblait aussi affecter le risque de trouble cardiovasculaire. Ainsi, la consommation d’au moins une boisson fruitée sucrée par jour était associée à un risque augmenté de 42% de maladies cardiovasculaires, et les sodas augmentaient le risque de 23%, par rapport à celles qui ne buvaient que rarement ces breuvages.

Plus de sucre = plus de diabète et d’obésité

"Bien que l’étude se fonde sur l’observation et ne peut pas montrer de lien de cause à effet, nous émettons l’hypothèse que le sucre pourrait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires de plusieurs manières. Il fait augmenter les taux de glucose et les concentrations d’insuline dans le sang, ce qui peut faire augmenter l’appétit et mener à l’obésité, un facteur de risque important pour les maladies cardiovasculaires", a commenté l’auteur de l’étude Cheryl Anderson.

"De plus, l’excès de sucre dans le sang est associé à un stress oxydant et à une inflammation, à une résistance à l’insuline, à des profils à fort cholestérol et du diabète de type 2, à des maladies fortement associées au développement de l’athérosclérose, le rétrécissement des artères sous-jacentes dans la plupart des maladies cardiovasculaires", selon le professeur Anderson.