De simples changements au quotidien pourraient réduire les symptômes de l'arthrose

Les aliments riches en vitamine K comme le chou kale permettent de minimiser les symptômes de l'arthrose.
Les aliments riches en vitamine K comme le chou kale permettent de minimiser les symptômes de l'arthrose. - © jenifoto / Istock.com

De nouvelles analyses britanniques ont montré que de simples changements alimentaires et l'ajout d'exercice pourraient atténuer les symptômes d'arthrose.

 

Des chercheurs de l'université du Surrey ont mené l'analyse la plus poussée à ce jour sur le sujet. Ils ont passé en revue 68 études afin d'évaluer le lien entre la nutrition et le risque ou la progression de l'ostéoarthrose, la forme la plus courante d'arthrite à travers le monde.

La maladie a été diagnostiquée chez 18% des femmes et 9,6% des hommes de 60 ans et plus, mais il se pourrait que ces chiffres soient largement sous-évalués

Il n'existe pas à ce jour de traitement efficace contre cette douloureuse maladie; seule l'utilisation d'antidouleurs permet de traiter les symptômes. Mais cette nouvelle analyse révèle que de simples changements quotidiens permettraient d'aider les personnes souffrant d'arthrose. 

 

ll semblerait que la prise de compléments alimentaires d'huile de poisson (un gramme par jour) permettrait de réduire les douleurs des sujets, grâce aux acides gras essentiels présents dans cette huile. Ils permettent de réduire l'inflammation au niveau des articulations. Les chercheurs sont aussi arrivés à la conclusion que ces compléments améliorent par ailleurs la santé cardiovasculaire. 

L'ajout d'aliments riches en vitamine K à son alimentation, comme le chou kale, les épinards et le persil, aurait aussi des conséquences positives. Comme cette vitamine est nécessaire à la formation de protéines présentes dans les os et le cartilage, un apport suffisant permettrait d'aider la croissance et la réparation osseuse et minimiser le risque d'ostéoarthrose.

 

En plus de l'alimentation, la méta-analyse a montré que la perte de poids permettait aussi de minimiser les symptômes d'arthrose chez les personnes en surpoids ou obèses. L'obésité augmente la pression sur les articulations et peut entraîner une inflammation légère ou systémique du corps avec des conséquences néfastes sur l'évolution de la maladie.

Les scientifiques ont montré qu'en alliant une réduction de son apport calorique et des exercices de renforcement musculaire et d'étirements, on offrait une manière efficace de réduire la douleur chez les patients en surpoids.

 

De simples changements de vie peuvent aider toutes les personnes atteintes de cette maladie, parce qu'une alimentation plus équilibrée permet de réduire son cholestérol, ce dernier étant souvent associé à l'arthrose.

"Allier une bonne alimentation à de l'exercice régulier est nécessaire à la bonne santé articulaire. On ne peut pas avoir des articulations saines avec uniquement un élément, les deux sont nécessaires", a expliqué l'auteur de l'étude, Ali Mobasheri.

"Une bonne hygiène de vie est aussi nécessaire pour essayer de réduire les douleurs liées à l'arthrose. Les patients ne peuvent pas s'attendre à des miracles des changements alimentaires s'ils sont en surpoids ou s'ils fument et boivent beaucoup. La cigarette et la consommation importante d'alcool affectent de façon négative le métabolisme et les marqueurs inflammatoires du foie pouvant encourager l'inflammation et la maladie", a précisé le professeur Mobasheri.

 

Ses résultats sont consultables en anglais dans la revue Rheumatology.