De bons apports en magnésium réduisent le risque de fractures

De bons apports en magnésium réduisent le risque de fractures
De bons apports en magnésium réduisent le risque de fractures - © Tous droits réservés

Le calcium et la vitamine D, nutriments essentiels pour garantir la santé osseuse, pourraient être rejoints par le magnésium dans la classe des suppléments pour prévenir les fractures, selon une étude menée conjointement par les universités de Bristol et de l'Est de la Finlande.

Des concentrations élevées de magnésium, minéral connu pour lutter contre la fatigue, le stress et les crampes musculaires, diminuent le risque de fracture de 44%, révèle une étude, publiée dans l'European Journal of Epidemiology, qui a suivi 2245 hommes, âgés de 42 à 61 ans, pendant 20 ans. 

D'après les résultats, les hommes qui avaient des taux de magnésium inférieurs avaient un risque accru de fractures, particulièrement de fracture de la hanche.

En revanche, aucun des 22 hommes qui avaient des niveaux de magnésium très élevés (> 2,3 mg/dl) n'a connu de fracture pendant la période de suivi.

Pour les personnes âgées, augmenter la consommation de produits alimentaires riches en magnésium (noix, bananes, chocolat noir, céréales complètes, légumes verts, eaux minérales) ne peut pas nécessairement augmenter les niveaux de magnésium dans le sang, souligne l'étude.

En effet, l'absorption du magnésium diminue avec l'âge et ces catégories de personnes sont plus susceptibles de prendre des médicaments qui interfèrent avec l'absorption du magnésium, et de présenter des pathologies du système digestif, d'où la nécessité d'un recours à des suppléments.

Parmi les formes existantes les mieux tolérées, le bisglycinate est lié à la glycine, un acide aminé sous forme chimique chélatée qui tend à reproduire la forme sous laquelle le magnésium se présente dans les aliments naturels. La disponibilité de cette forme chélatée semble très bonne, selon des études faites aux États-Unis et ce magnésium ne semble pas avoir d'inconvénients particuliers.

Le citrate de magnésium présente la qualité d'absorption la plus élevée lorsqu'on le compare à l'oxyde de magnésium et aux formes chélatées. L'acide citrique favorise l'absorption du magnésium en augmentant sa solubilité. Il est donc considéré comme un bon choix qui peut convenir à tout le monde.

Enfin, le glycérophosphate est un sel soluble dans les graisses qui est sans doute le moins laxatif, selon plusieurs études.

Les apports recommandés de magnésium se situent autour de 70 mg par jour pour les enfants entre 0 et 3 ans, autour de 250 mg entre 9 ans et 13 ans et de 350 mg chez la femme et de 420 mg chez l'homme.