Cryothérapie : quand le froid aide à récupérer et éliminer les toxines

Il possède toutefois d'autres propriétés que la cryothérapie propose d'exploiter. Cette méthode de traitement par le froid consiste à s'enfermer dans une cabine dans laquelle règne une température extrêmement basse, située généralement entre -110 et -195°C selon les applications. Dans un passé récent, cette technique s'adressait principalement aux sportifs, qu'elle aide dans la récupération et la guérison en cas de blessure de type tendinite, par exemple.

Désormais ouverte à tout un chacun, la cryothérapie est également utilisée pour favoriser l'élimination des toxines, notamment en améliorant la circulation sanguine. Par ailleurs, certains centres de beauté proposent des séances de cryothérapie dans le but de perdre du poids ou d'atténuer la cellulite, mais l'efficacité du procédé dans ces deux domaines n'a pas été formellement prouvée. Il comporterait même un risque, car générant des effets secondaires tels que des rougeurs et des inflammations. Si ces derniers s'estompent rapidement, le principe de précaution doit rester de mise.

Sinon, il vous reste toujours les bains ou les baignades en eau froide, aussi efficace réduire l'inflammation et stimuler la circulation.