Confinement : comment échapper à la sédentarité?

Confinement : comment échapper à la sédentarité ?
Confinement : comment échapper à la sédentarité ? - © Tom Dunkley - Getty Images/Cultura RF

En ces temps de confinement, la sédentarité nous guette. Pour bouger un maximum, le sport à la maison, la marche et les tâches ménagères sont nos meilleurs alliés.

Du sport dans son salon

Le fait de ne presque plus pouvoir sortir de chez soi et de se mettre en télétravail risque fortement de favoriser la sédentarité ce qui n'est pas très bon pour la santé.

Avec environ 3,2 millions de décès à travers le monde chaque année, la sédentarité est considérée comme l'un des pires fléaux sanitaires du XXIe siècle. Tensions musculaires, prise de poids, douleurs dorsales... La liste des maux associés au manque d'activité physique est longue.

Selon plusieurs études, la sédentarité augmenterait également les troubles d'ordre psychique tels que la dépression et l'anxiété. Pas franchement idéal dans ce contexte difficile de pandémie. 

Si rester chez soi s'avère essentiel pour enrayer l'épidémie de coronavirus, il existe toutefois plusieurs moyens à mettre en œuvre pour continuer à bouger, chez soi, en famille ou seul!

Allier l'utile à l'agréable

La première solution reste de bouger chez soi. La liste des activités sportives à pratiquer à la maison est riche : yoga, renforcement musculaire, danse, fitness, vélo d'appartement, exercices au sol… Se concocter un programme d'entraînement sur mesure à suivre au fil des jours est donc un très bon début.

Concrètement, le principe consiste à bouger environ toutes les heures 

Bien que ça ne soient pas les activités les plus agréables à réaliser, il est bon de savoir que les tâches ménagères comme faire la vaisselle ou passer l'aspirateur permettent également de se dépenser. Alors on donne l'aspirateur à monsieur, on donne l'éponge à madame (ou l'inverse, c'est comme vous voulez) et on donne le chat au gamin pour qu'ils s'occupent tous les deux (et détruisent la chambre) pendant ce temps.