Comment faire des choix sains au supermarché ?

Comment faire des choix sains au supermarché ?
Comment faire des choix sains au supermarché ? - © Luis Alvarez - Getty Images

Pas toujours facile de se retrouver dans toutes les étiquettes et les rangements de supermarchés qui mettent en avant certains produits plutôt que d'autres. Comment faire des choix sains en faisant les courses ?

77% des Belges ont du mal à remplir leurs caddies de produits sains selon une étude de WW. La plupart des produits alimentaires sont pourvus d’une étiquette contenant des informations nutritionnelles. Mais comment les interpréter de la bonne manière ?

Valerie Mattheussens, diététicienne chez WW (anciennement Weight Watchers), partage ici quelques conseils pour bien interpréter le contenu de ces étiquettes.

  1. Importance des portions : En comparant des produits similaires, ne vous focalisez pas sur la colonne dans laquelle les valeurs nutritionnelles sont données "par portion", mais sur les valeurs "par 100 g/ml". En effet, une portion peut varier entre 10g et 130g, vous risquez de vous perdre dans des calculs ou bien de simplement faire erreur.

  2. Ordre des ingrédients : Les ingrédients sont rangés par poids décroissant. "L’ingrédient indiqué en premier est donc celui dont le produit en contient le plus". Donc si les sucres sont cités en premier, on peut se dire que l'aliment en question est très sucré.

  3. "Sans sucre ajouté" : Certains emballages comportent la mention "sans sucre ajouté", mais les produits en question peuvent évidemment contenir des sucres naturels. "Ne vous y trompez donc pas. De plus, les fabricants imaginent souvent des appellations astucieuses pour éviter le mot 'sucre'. Lorsque le nom d’un ingrédient se termine en '-ose' (glucose, fructose) ou qu’il contient le mot 'sirop' (sirop de dattes, sirop de riz), vous pouvez en déduire qu’il y a des sucres ajoutés dans le produit", indique Valerie. 

  4. Sodium ou sel : Les produits alimentaires contiennent beaucoup de sel caché. Or, notre alimentation est en général trop riche en sel, ce qui peut conduire à de l’hypertension et des problèmes rénaux. "Le responsable, c’est la substance appelée sodium. Le sel se compose à 40% de sodium. Choisissez de préférence des produits ayant une faible teneur en sel ou en sodium". 

  5. La forme doit correspondre au fond : Si l’emballage présente par exemple une photo de banane, il doit mentionner le pourcentage de banane présent dans le produit.

  6. Attention aux grandes affirmations :

    • "Riche en fibres", "light", "pauvre en sucres", ce sont des allégations que nous voyons tous les jours sur les emballages. Ne vous y laissez pas tromper : " Light " ou " Allégé " signifie que le produit contient 30% de matières grasses ou de sucre ou de calories de moins qu’une variante comparable donc si la version de base est très grasse, la version 'light' le reste aussi.

    • "Pauvre en graisse", "Peu de matières grasses" ou "Faible teneur en matières grasses" signifie moins de 3 % de matières grasses pour les produits alimentaires solides et moins de 1,5 % de matières grasses pour les produits liquides. À l’exception du lait demi-écrémé, qui contient 1,8 % de matières grasses par 100 ml.

    • "Sans graisse" ou "Sans matières grasses" signifie que le produit contient moins de 0,5 % de matières grasses. " Pauvre en sodium " ou " pauvre en sel " signifie que le produit contient au maximum 0,12 gramme de sodium ou 0,3 gramme de sel par 100 grammes ou 100 ml.