Ce sac à dos permet aux aveugles de se balader seuls dans la rue !

Intel présente un système intégré dans un simple sac à dos permettant aux aveugles de circuler à l'extérieur sans risques.
Intel présente un système intégré dans un simple sac à dos permettant aux aveugles de circuler à l'extérieur sans risques. - © Courtesy of Intel

Une équipe de chercheurs de chez Intel a développé un concept permettant à une personne malvoyante de se déplacer dans la rue seule, sans l'assistance d'un chien ou d'une canne.

Embarqué dans un simple sac à dos, ce système aide la personne à avancer et la prévient d'éventuels dangers à éviter par de simples indications vocales.

Caméras, capteurs et GPS analysent l'environnement

Ce projet est mené par Jagadish K. Mahendran, un développeur de chez Intel spécialisé dans l'intelligence artificielle. Lui et son équipe ont réussi à mettre au point un équipement tenant dans un sac à dos et une banane permettant à n'importe quelle personne malvoyante de se promener dans la rue sans risques.

Cet équipement, composé de caméras, de capteurs et d'un GPS, est chargé d'analyser en temps réel l'environnement et d'indiquer à la personne malvoyante, par une assistance vocale, comment se déplacer.

A ce stade, ce système permet de reconnaître les obstacles sur le parcours, les objets et personnes en mouvement mais aussi les panneaux de signalisation.

Des écouteurs Bluetooth permettent à l'utilisateur d'interagir avec le système via des requêtes et des commandes vocales très simples. En retour, le système lui indique, grâce à une voix de synthèse, s'il faut qu'il s'arrête, qu'il dévie, à droite ou à gauche... Il lui indique également s'il y a des escaliers ou des passages piétons devant lui.

Vers des déplacements en toute autonomie

Pour arriver à ce résultat, une mini caméra Luxonis OAK-D est fixée au gilet ou au sac banane, puis connectée à l'unité informatique placée dans le sac à dos.

Analysées en temps réel, ces images permettent d'obtenir des informations précises sur les profondeurs de champ et les différents éléments qui composent l'environnement du piéton.

Ce prototype offre de formidables perspectives pour toutes les personnes aveugles ou malvoyantes qui souhaitent pouvoir un jour circuler seuls et en sécurité. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu'il y en a plus de 285 millions dans le monde.