Assister le malade d'Alzheimer

Assister le malade d'Alzheimer
Assister le malade d'Alzheimer - © monkeybusinessimages - Getty Images/iStockphoto

Une grande partie des malades d'Alzheimer vivent chez eux. La présence d'un « aidant » est primordiale dans la vie du malade, avec une prise en charge partielle ou totale afin d'assurer une assistance optimale à la personne démunie, parfois livrée à elle-même.

On doit toutefois respecter certaines règles pour l'assister au mieux :

  • L'accompagnateur doit être disponible une bonne partie de la journée pour assister le malade et l'aider à aménager sa maison de façon à circuler sans contrainte.
  • Il doit contrôler régulièrement les issues pour éviter les risques de divagation.
  • Il doit s'adapter au rythme du malade (repas, sommeil...).
  • Il doit toujours garder son calme et faire en sorte d'échanger en permanence avec le malade, en l'appelant par son nom.

La personne atteinte de la maladie d'Alzheimer reste sensible à l'attention qu'on leur porte, mais aussi aux différentes tensions qu'il faut éviter à tout prix afin de créer, autour de lui, un environnement sain et serein.