3 grandes idées reçues de l'alimentation

3 grandes idées reçues de l'alimentation
3 grandes idées reçues de l'alimentation - © webphotographeer - Getty Images

Voici 3 idées reçues démontées par une nutritionniste. Attention, ça va bousculer !

1. Le pain blanc est moins bon pour la santé

Oui et non. Même si en effet il est préférable de consommer des céréales complètes d'un point de vue nutritionnel, manger du pain blanc préparé avec des farines raffinées de qualité est bien meilleur au final pour la santé. Pourquoi ? Parce que qui dit manger du pain complet dit manger la cosse de ces céréales, leur enveloppe. Et qui dit consommer leur enveloppe dit manger toutes les saloperies qui se trouvent dessus, à savoir les pesticides et autres traitements qu'on leur inflige. En sachant que la céréale la plus "traitée" ou pulvérisée est le blé, on préférera préparer sa petite tartine avec du pain d'épeautre et raffiné, si possible, à moins d'avoir déniché la super farine ultra bio, naturelle qui puisse faire en sorte que nous mangions ce club gouda les yeux fermés sans se soucier d'absorber en même temps la nouvelle trouvaille de l'industrie agrochimique (si vous savez où on peut s'en procurer, n'hésitez pas à nous contacter sur notre page Facebook). Alors oui, c'est vrai que ça étonne un peu, que ça bouscule les idées qui nous ont été bourrées dans le crâne durant des années, mais c'est une réalité.


2. Le gras fait grossir

Non. Enfin si, mais... Vous allez peut-être vous dire que nous nous moquons "un peu de vous"... Même pas.
Certes, les huiles et graisses sont très énergétiques, mais ce sont les autres aliments avec lesquels nous les associons qui fait que nous nous laissons parfois pousser les fesses et le ventre (et les bras, et les cuisses, et les...). D'après le Dr Anne Depauw, notre corps a plus que jamais besoin de gras, d'être huilé comme une machine dont les rouages et articulations doivent être bien graissés pour qu'ils puissent fonctionner sans entraves ni "rouiller". Il en va de même pour les organes et tissus mous. Des intestins bien graissés sont des intestins en bonne santé ! Ok, mais pourquoi grossit-on en mangeant des frites, des sandwiches ? Tout simplement parce que nous associons des glucides à ces graisses. Toujours d'après le Dr Depauw, nous pourrions manger une roue de fromage entière sans prendre un gramme (en exagérant un peu). Mais si nous mangeons du pain avec, c'est foutu, on prend tout ! Mais pas question de se ruer sur n'importe quelle graisse quand-même. On la choisira de qualité, comme de l'huile de Colza bio (à conserver au frigo), d'olive, de noisette, de coco (bio et qui n'a pas été désodorisée), de lin. On prendra aussi du bon beurre de ferme et on jettera à la poubelle ces produits allégés, ces margarines et minarines qui ne ressemblent à rien tant au niveau nutritionnel que gustatif. On ne lésinera pas sur la consommation de fruits secs et en cas de petite faim, on gobera une poignée de noix de cajou ou d'olives noires à la place de la barre chocolatée ou de l'apéro-chips. Bref, faites la part belle aux oméga-3, on n'arrêtera jamais de vous le dire. Et ça, ça ne changera pas !

 

3. Le petit déjeuner permet d'éviter les fringales

Non. Depuis qu'ils sont petits, les enfants de parents bienveillants et les personnes qui entament un régime entendent qu'il faut absolument déjeuner dès le réveil afin d'éviter le shoot de gras/sucré durant la matinée, la fringale quoi. Pourtant, au réveil, tout le monde n'a pas faim et certains organismes mettent du temps à se mettre en route. Se forcer à avaler "un petit quelque chose" avant de partir travailler ou d'aller à l'école n'empêcherait aucunement les gargouillements de l'estomac à 11h . De plus le fait de se forcer n'apporte aucune sensation de bien-être. Le mieux serait d'attendre que votre petite machine se mette en route tranquilou et de laisser venir la faim vous chatouiller les muqueuses avant de mordre goulûment dans votre tranche de brie. Ça s'appelle écouter son corps, tout simplement...