Victime de violences conjugales, Valérie Damidot soutient les femmes battues

L'animatrice de télévision française participe à la campagne de sensibilisation #MaintenantOnAgit de la Fondation des Femmes.

Une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-partenaire.

L'animatrice de télévision Valérie Damidot a été victime de violences conjugales quand elle était plus jeune. Aujourd'hui, elle souhaite que toutes les femmes battues se confient à leurs proches au lieu de s'enfermer dans le silence. "Dites-le avant qu'il ne soit trop tard", conseille-t-elle. Aussi, Valérie Damidot encourage ces femmes violentées à sortir sans honte de leur isolement: "Ce n'est pas une honte. C'est le mec qui vous frappe qui devrait avoir honte" .

 

Soutenir ces femmes 

Pour sensibiliser les Français aux violences conjugales, l'animatrice participe à la campagne #MaintenantOnAgit de la Fondation des Femmes. Portée par de nombreuses célébrités, cette initiative a pour objectif de récolter des fonds afin d'accompagner les femmes victimes de sévices. L'un des projets soutenus par Valérie Damidot est la création de centres d’accueil pour ces victimes. En effet, elle précise que ces structures sont peu présentes en France alors que les personnes agressées par leur conjoint n'ont généralement pas de lieu où se réfugier. "C'est généralement des femmes qui sont coincées financièrement", souligne-t-elle.