Que signifie "pien", le nouveau mot de l'année au Japon ?

Pour comprendre la signification de "pien", il faut regarder du côté des emojis et rechercher celui qui, les yeux remplis de larmes, semble vous implorer.
Pour comprendre la signification de "pien", il faut regarder du côté des emojis et rechercher celui qui, les yeux remplis de larmes, semble vous implorer. - © Istock

"Pien" est sans doute le mot qui résume (malheureusement) à la perfection l'année 2020. Et c'est la maison d'édition japonaise Sanseidō, spécialisée dans les dictionnaires, qui vient de l'élire.

Pour en comprendre la signification, il faut regarder du côté des émojis et rechercher celui qui, les yeux remplis de larmes, semble vous implorer. C'est exactement ça, "pien". Il ne reste plus qu'à espérer que 2021 soit tout sauf... pien.

"Tristesse et déception" d'une sombre année

Pandémie mondiale oblige, l'année 2020 a été particulièrement riche en nouveaux mots : "Distanciation sociale", "confinement", "maskné", "skypéro" sont des termes qui n'étaient pas ou peu utilisés auparavant mais qui font aujourd'hui pleinement partie de notre vocabulaire.

On pourrait donc imaginer que c'est un terme directement ou indirectement associé au Covid-19 qu'a choisi la maison d'édition Sanseidō. Il n'en est rien en réalité puisque c'est le mot "pien" qui vient d'être élu nouveau mot de l'année au Japon. Un terme essentiellement utilisé par un public jeune sur les réseaux sociaux mais qui pourrait rapidement faire l'unanimité.

"Pien" désigne la tristesse et la déception, à l'image de l'année qui vient de s'écouler. Il peut toutefois désigner des pleurs de joie, même si on le retrouve dans les émojis sous les termes "visage suppliant" ou "visage implorant" selon les versions.

Il est la plupart du temps utilisé pour faire part d'une déconvenue ou d'une désillusion vécue au quotidien. 

A titre d'exemple, le terme peut illustrer la désillusion vécue lorsque vous êtes dans une file d'attente pendant des heures pour dénicher "LA" dernière console en vogue et que la personne juste devant vous a pris le dernier exemplaire.

Adopté par le jeune public sur les réseaux sociaux

Difficile d'imaginer qu'un mot sans lien apparent avec le Covid-19 fasse cette année son entrée dans le quotidien des Japonais. Et pourtant, plusieurs médias du pays du soleil levant expliquent que "pien" sera publié dans le dictionnaire Sanseidō.

Il suffit de faire un tour sur les réseaux sociaux pour voir que le mot "pien" a largement été adopté par les Japonais, et plus spécifiquement encore par les adolescentes. Le hashtag a déjà été repris des dizaines de milliers de fois sur Instagram par des jeunes filles qui utilisent même des filtres pour obtenir le fameux visage implorant que l'on retrouve dans les émojis.

"Pien" rejoint la liste des nombreux mots qui ont fait l'unanimité au Japon cette année, à l'instar de "sanmitsu", élu mot de l'année par la maison d'édition Jiyukokuminsha, qui désigne trois types de lieux que les autorités japonaises ont fortement déconseillé de fréquenter durant la crise sanitaire afin de limiter la propagation de la Covid-19 au sein de la population : les espaces clos, les lieux bondés ainsi que ceux où le contact physique peut difficilement être évité.