On veut des rondes dans les médias

Alors que les campagnes anti-complexes de Dove et I'm No Angel de Lane Bryant, contre les diktats de la minceur et de la beauté notamment imposés par Victoria's Secret, continuent à faire le buzz sur la toile, un sondage montre que les rondes affirment le besoin de voir des femmes qui leur ressemblent dans les médias. Une chose qui leur permettrait d'être moins complexées (69%).

Peu d'intérêt pour les régimes

Une écrasante majorité de répondantes (81%) considèrent les régimes comme inutiles. Pas étonnant si l'on considère que près de la moitié des femmes interrogées (45,5%) ont déjà plus de cinq régimes ratés à leur actif.

La quasi-totalité des sondées (96%) déclare ainsi ne plus croire aux publicités, promesses et autres ritournelles relayées dans les médias pour les rendre plus minces. Paradoxalement, elles sont 62% à penser qu'un régime les aidera à se sentir mieux dans leur peau.

À ce titre, les participantes affirment avoir avant tout fait un régime pour pouvoir s'habiller comme elles le souhaitent (67%), pour leur santé (65%), et parce qu'elles ne se plaisent (52%).

La difficile épreuve du bikini

Alors que l'été approche à grands pas, la plupart des sondées (59%) avouent que se mettre en maillot de bain est une véritable épreuve, et 19% déclarent même que cela leur est impossible. En cause ? Le regard des autres (47%) et les complexes des répondantes (41%).

Heureusement, près des deux tiers des répondantes (65%) déclarent ne pas s'interdire de profiter de la plage ou de la piscine à cause de leurs rondeurs.

D'autant plus que les rondes ont également beaucoup de charme et de succès, la clé est de s'accepter et surtout de savoir se mettre en valeur. Voici pour preuve, quelques unes des mannequins rondes qui affolent Instagram.

Une photo publiée par Tara Lynn (@taralynn) le