Nos goûts musicaux dépendraient aussi de la personnalité des chanteurs que nous apprécions

Pour enquêter sur les facteurs déterminant les goûts musicaux, des psychologues de l'université israélienne Bar-Ilan et de la Columbia Business School (Etats-Unis) ont mené trois études distinctes qui à elles trois comprenaient 86.570 personnes. Leurs résultats ont été repris en ligne dans le Journal of Personality and Social Psychology.

Les chercheurs ont analysé les personnalités publiques de célèbres musiciens occidentaux, dont Paul McCartney, Bob Dylan, Elton John, Whitney Houston, The Rolling Stones, Beyoncé, Coldplay, Maroon 5, Taylor Swift et Ozzy Osbourne, en recourant à des rapports provenant des fans des artistes en question et à des prévisions de leur personnalité en analysant les paroles des artistes au moyen d'une intelligence artificielle.

Des stars qui nous ressemblent

Les résultats ont montré que la personnalité des musiciens était un important facteur déterminant des préférences musicales des sujets des études.

De plus, les participants avaient tendance à préférer la musique des artistes dont les personnalités publiques se rapprochaient le plus des leurs.

Les scientifiques soulignent qu'ils ont uniquement analysé les personnalités publiques des musiciens et des chanteurs et non pas leurs véritables traits de caractère. Cependant, ils tiennent à préciser que leurs résultats illustrent la manière dont les préférences musicales peuvent être influencées par les dynamiques sociales, psychologiques et les dynamiques de groupe.

Les auteurs ajoutent que la musique peut permettre de renforcer la fierté et l'appartenance.

La musique a évolué comme une manière pour les groupes de personnes de communiquer les uns avec les autres et de décider ou non de travailler ensemble.

La musique facteur de cohésion sociale

Le directeur de l'étude, Dr. David Greenberg, qui est aussi musicien professionnel, a précisé que "dans le monde actuel, où les divisions sociales augmentent, nos études nous montrent comment la musique peut être un dénominateur commun qui rassemble les personnes."

Le Dr. H. Andrew Schwartz, qui a aussi participé aux recherches, ajoute que "les résultats peuvent être appliqués aux situations liées à la santé mentale. Par exemple, en période de stress et d'incertitude, les mélomanes peuvent rechercher la musique d'artistes affichant des personnalités similaires aux leurs, pour se sentir compris et connectés".