Limiter le stress : des limites claires entre sphères personnelle et professionnelle

Des limites claires entre sphères personnelle et professionnelle contribueraient à limiter le stress.
Des limites claires entre sphères personnelle et professionnelle contribueraient à limiter le stress. - © Maskot - Getty Images/Maskot

Des chercheurs américains ont montré que les messages et les e-mails professionnels reçus en dehors des horaires de travail pourraient être responsables de l'augmentation du stress chez certains travailleurs.

Pour cette nouvelle étude, publiée dans le Journal of Organizational Behavior, une équipe de l'Université de l'Illinois a fait appel à 546 professeurs d'école élémentaire qui travaillaient à plein temps. Ils ont mesuré les perturbations liées aux nouvelles technologies (smartphones et e-mails) sur leur temps personnel.

Les scientifiques ont interrogé les participants pour savoir s'ils étaient contactés pour des raisons professionnelles en dehors de leur temps de travail, et si on attendait d'eux qu'ils répondent immédiatement à ces messages. Les professeurs devaient aussi remplir un journal de bord pendant cinq semaines consécutives.

Pas de messagerie professionnelle en dehors des heures de travail

Leurs conclusions ont montré que les participants qui fixaient des limites claires entre leur travail et leur vie personnelle (notamment en désactivant les notifications de messages et d'e-mails professionnels sur leurs téléphones) percevaient une intrusion moindre de leur travail sur leur sphère personnelle.

Les participants qui affichaient le meilleur "contrôle de limites" étaient aussi moins susceptibles de ruminer (cogiter de façon négative pouvant entraîner des formes de dépression) alors que ceux qui subissaient une forte intrusion de la sphère professionnelle montraient des signes de tension, d'émotions négatives et d'insomnies. 

"Certaines personnes ne peuvent simplement pas travailler sans smartphone, tablette ou ordinateur portable", a expliqué le chercheur YoungAh Park. "Ces technologies sont tellement omniprésentes et pratiques que cela peut mener certaines personnes à penser que les employés doivent toujours être disponibles."

Et d'ajouter que leurs recherches ont montré que ce type d'intrusion dans la sphère personnelle en dehors des horaires de travail augmentait considérablement le stress professionnel.

Avoir un supérieur qui respecte un certain équilibre entre vie privée et vie professionnelle permettrait aussi de réduire le stress quotidien. Les chercheurs précisent que leur étude montre que les directeurs d'écoles peuvent jouer un rôle positif en encourageant l'équilibre entre vie personnelle et professionnelle des professeurs.

Bien que cette étude ne se soit intéressée qu'à un public d'enseignants, les chercheurs précisent que leurs résultats devraient pouvoir concerner de nombreux types d'emplois, surtout en cette période de télétravail généralisé du fait de la pandémie de Covid-19.