Les wallons font la bise, les flamands serrent la main

Les wallons font la bise, les flamands serrent la main
Les wallons font la bise, les flamands serrent la main - © PeopleImages - Getty Images

90% des Wallons aiment claquer la bise à leurs amis, contre 55% des Flamands.

Les Wallons aiment claquer la bise à leurs amis et collègues

La convivialité wallonne est connue et reconnue de tous. Preuve en est : dans le sud du pays tout le monde se fait la bise (90%). Que ce soit en famille, entre amis, entre collègues. Cela fait déjà une bonne vingtaine d’années que la poignée de main a presque disparu des contrées Wallonnes, alors qu’en Flandre on préfère souvent se serrer la main ou se saluer de loin.

Seulement 13% des Flamands font la bise à leurs collègues, contre 63% des Wallons ! Les Bruxellois sont quant à eux partagés. Moins de la moitié des travailleurs bruxellois (44%) déclarent faire la bise en arrivant au travail, alors que 40% préfèrent serrer la main de leurs collègues et 21% leur adresser une salutation orale. Des résultats qui témoignent de la mixité culturelle propre à Bruxelles.

 

Ne jamais donner trois bises à un Wallon ou un Bruxellois

Bien que la majorité des Flamands (78 %), des Wallons (96 %) et des Bruxellois (88 %) ne donnent qu’une seule bise à leurs amis, 21% des Flamands leur en claquent trois. Une pratique beaucoup moins répandue à Bruxelles (3%) et totalement inexistante en Wallonie (0%).

 

Les hommes flamands plus pudiques que les Wallons

Une autre conclusion intéressante est que les hommes flamands se font rarement la bise. Seulement 15 % d’entre eux claquent la bise à leurs amis de même sexe alors que les hommes bruxellois (55 %) et wallons (72 %) n’ont aucun problème à s’embrasser.

Enquête en ligne réalisée par le bureau d’études indépendant DataStories à la demande de Croky entre le 22 et le 29 mars 2019 auprès de 1057 Belges âgés entre 18 et 70 ans, représentatifs du sexe, de la langue et de l’âge. Le taux d’erreur maximal est de 3 %.