Les superhéros encourageraient les attitudes violentes chez les enfants, selon une étude

20% des enfants admirent leur héros préféré pour leurs capacités à donner des coups.
20% des enfants admirent leur héros préféré pour leurs capacités à donner des coups. - © shapecharge/Istock.com

Les superhéros qui volent aux secours des plus faibles rendent-ils nos enfants plus altruistes ? La réponse est non selon une étude américaine, publiée dans Journal of Abnormal Child Psychology.

Nos chères têtes blondes se concentreraient davantage sur les qualités "agressives" des héros que sur leur caractère protecteur.

Que les parents se rassurent, il ne s'agit pas d'interdire à leurs enfants de jouer avec les figurines de leurs héros préférés, ni même de regarder des contenus ou films les mettant en scène ou se déguiser.

Cette nouvelle étude américaine de l'Université de Brigham préconise plutôt de ne pas faire de ses héros l'univers exclusif des enfants.

Superman, Batman, Iron Man ou encore Captain America... les enfants très engagés dans l'univers de ces superhéros auraient tendance à être plus agressifs physiquement et socialement l'année d'après. Par ailleurs, confrontés à des copains harcelés, ils ne seraient pas plus enclins que les autres à porter secours.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont suivi 240 enfants dont les parents ont répondu à un questionnaire sur le niveau d'engagement leurs enfants auprès de leur superhéros: temps passé devant des vidéos ou films consacrés, degré d'identification, etc.

Les enfants ont été aussi individuellement interrogés. Ils ont listé les 10 superhéros qu'ils considéraient comme les plus populaires et désigné leur favori puis enfin donné la raison de ce choix. 

D'après les résultats, 10% ont noté les qualités de défenseur de leur héros: "je l'aime parce qu'il sauve des gens". 20% ont évoqué leur admiration pour leur capacités à donner des coups : "je l'aime parce qu'il est grand et peut donner des coups de poing" et aussi "il peut se mettre en colère". Parmi les remarques les plus agressives, on retrouve : " il peut tout détruire et il s'en fiche, car  il est un grand voyou."

Là encore, les parents peuvent dormir tranquilles, pour 70% des enfants sondés, la force et les superpouvoirs restent le plus fascinant: "il est grand et fort" et "il est cool et peut voler."

En juillet dernier, la même équipe de chercheurs avaient étudié l'impact des princesses Disney sur le comportement des petites filles. Ils étaient arrivé à la conclusion que ces personnages entretenaient des stéréotypes sur la femme