Les restaurants lumineux induisent des choix de plats moins caloriques

Il y aurait jusqu'à 25% de chance en plus de commander des plats light au restaurant si la pièce est lumineuse.
Il y aurait jusqu'à 25% de chance en plus de commander des plats light au restaurant si la pièce est lumineuse. - © Anna Bryukhanova/istock

L'éclairage des restaurants aurait une incidence sur les plats que nous commandons, selon une étude américaine, publié dans le Journal of Marketing Research. Il y aurait jusqu'à 25% de chance en plus de choisir un dîner léger si la pièce est lumineuse.

Déjeuner ou dîner dans un endroit bien éclairé augmenterait de 16 à 24% la probabilité de choisir des produits sains comme les poissons grillés, légumes et viandes blanches.

C'est le constat surprenant qu'ont fait des chercheurs américains de l'université de Floride en passant en revue les commandes de 160 clients qui ont fréquenté quatre chaines de restaurants situés à des emplacements différents. 

À contrario, les participants qui étaient installés dans des endroits peu éclairés ont consommé une assiette  plus calorique de 39%.

D'après les chercheurs, ce phénomène est dû principalement à leur niveau de vigilance. "Nous sommes plus vigilants dans des pièces plus lumineuses  et avons donc tendance à anticiper et à prendre des décisions plus saines", explique l'auteur principal de l'étude, Dipayan Biswas.

En donnant un placebo de caféine ou un signal d'alerte aux personnes qui dînaient dans des restaurants plutôt sombres, les chercheurs ont confirmé cette hypothèse. Elles ont alors consommé des plats moins caloriques, à l'instar des participants "bien éclairés".

Auprès d'un panel de 700 étudiants, les chercheurs ont également confirmé ces résultats.

Que pensez alors des dîners romantiques à la chandelle ou des atmosphères cosy que l'on retrouve dans beaucoup de restaurants ?

Pas d'inquiétude, l'éclairage tamisé aurait aussi des avantages. Il nous conduirait à manger plus lentement, en moins grande quantité et à y prendre plus de plaisir. Alors, pour les chercheurs, la meilleure façon d'éviter trop d'excès en "dînant dans l'obscurité" est d'écouter ses sensations et de faire des choix conscients.

En 2012, une précédente étude américaine, publiée dans le Psychological Reports a montré qu'une musique douce diffusée dans les fast foods, amenait les consommateurs à moins manger (18% de moins) et avec plus de plaisir. 

Pour consulter l'étude : http://medicalxpress.com/news/2016-05-bright-healthy-food-choices.html