Le smartphone plus que jamais vecteur de lien social

Confinés mais ensemble

Il ressort de cette étude que près d'un Français sur deux (45%) passerait plus de trois heures par jour le nez sur son smartphone. Chez les plus jeunes, les "millennials" (de 15 à 34 ans), cette proportion passe même à 72%.

L'usage le plus fréquent en cette période de confinement concerne les messageries (59%), juste devant la consultation et la rédaction de mails (58%), soulignant ainsi l'importance de rester en contact avec ses proches, par quelque moyen que ce soit.

Sans surprise, les 15-34 ans sollicitent également en masse les réseaux sociaux (62%) pour partager du contenu et communiquer avec leurs amis.

Depuis qu'ils sont confinés chez eux, plus d'un tiers des Français (40%) et la moitié des millennials (55%) ont téléchargé de nouvelles applications de jeux (30%) ou liées à l'activité physique (24%).

Plus ils utilisent leur smartphone, plus les Français sont exigeants : ils souhaitent à l'avenir avoir des appareils plus endurants (47%), protégeant mieux les données personnelles (38%) et pouvant se recharger plus rapidement (32%).