Le sexisme sévit aussi à Bollywood: l'actrice Kalki Koechlin témoigne

L'actrice française Kalki Koechlin compte parmi les grandes célébrités de Bollywood. Témoin de propos sexistes sur les lieux de tournage, elle s’engage en faveur de l’égalité hommes-femmes.

 

Bollywood n'est pas épargné par le sexisme. Kalki Koechlin, grande figure du cinéma indien, met en lumière les procédés utilisés par les cinéastes dans les coulisses des tournages. Pour elle, les actrices doivent nécessairement suivre "un modèle de beauté" censé définir la "féminité" dans les films. Afin de suivre ce modèle, elles subissent les commentaires des cinéastes, qui leur préconisent de changer de style vestimentaire ou qui font des allusions déplacées sur leur aspect physique. Un producteur a notamment encouragé Kalki Koechlin à gommer les rides présentes autour de sa bouche via la chirurgie plastique. L'actrice dénonce fermement ces remarques décomplexées, qui sont pour elle "la pire sorte de sexisme qui soit".

 

Vers une évolution?

Kalki Koechlin a cependant noté une prise de conscience dans ce milieu depuis que le mouvement #MeToo a fait surface en Inde. Elle a remarqué plus de bienséance de la part des producteurs et des réalisateurs lors du tournage des scènes intimes et a également obtenu, pour la première fois, un "code de conduite" censé orchestrer les relations au sein des équipes. "Je pense que c'est un pas très positif", souligne-t-elle. Elle précise que le sexisme est "gravé dans notre culture" et que la seule façon d'y faire face est d'offrir une éducation adaptée à la nouvelle génération afin de mettre un terme aux inégalités qui accablent les femmes. "Nous avons une chance de changer la génération d'enfants qui arrive", soutient Kalki Koechlin.