"La nourriture tient une place primordiale dans le développement de l'enfant" (Dr Catherine Salinier)

le Dr Catherine Salinier, pédiatre, nous éclaire sur l'importance d'une bonne alimentation dès les 1000 premiers jours de la vie de l'enfant.

 

En quoi les mille premiers jours de la vie d'un enfant peuvent-ils impacter le reste de sa vie ?

Pendant les 1000 premiers jours de vie, de sa conception à ses 2 ans au moins, l'enfant connaît une période de développement unique, autant physique que physiologique, cognitive et psychologique. De nombreuses études épidémiologiques internationales montrent que la prévalence des maladies chroniques non transmissibles de l'adulte est moindre si l'enfant a bénéficié pendant cette période d'un environnement nutritionnel adapté à ses besoins et à ses capacités métaboliques.

 

Quelle est la place de la nourriture dans le développement des enfants et leur futur alimentaire ?

La nourriture tient une place primordiale dans le développement de l'enfant, que ce soit pour son développement somatique (sa taille et son poids) ou pour son développement intellectuel, le développement de ses organes... Par exemple, certains éléments comme le fer, les acides gras essentiels oméga 3, l'iode, les vitamines sont nécessaires à la croissance et à l'organisation cérébrale. La nourriture doit être adaptée à l'enfant et non à l'adulte : pas de graisses saturées, chaque nutriment en quantité nécessaire et suffisante.

 

Le fait de bien nourrir son bébé peut-il donner de nouvelles habitudes alimentaires aux parents ?

Les parents d'un petit bébé puis enfant seront d'autant plus susceptibles de changer leurs habitudes nutritionnelles qu'ils veulent le meilleur pour leur enfant et auront compris les principes d'une nutrition saine, qu'ils appliqueront forcément à toute la famille dès que l'enfant sera à la table familiale.

Les bienfaits seront donc pour eux aussi une amélioration de leur santé en termes de poids mais aussi de métabolisme (moins d'hypertension, de cholestérol, d'obésité…) s'il y avait des dérives auparavant.