Jardiner pourrait améliorer votre bien-être autant que le vélo, la marche ou une sortie au restaurant

Jardiner pourrait améliorer votre bien-être autant que le vélo, la marche ou une sortie au restaurant.
Jardiner pourrait améliorer votre bien-être autant que le vélo, la marche ou une sortie au restaurant. - © Klaus Vedfelt - Getty Images

De nouvelles recherches américaines ont montré que le jardinage à la maison pouvait améliorer le bien-être émotionnel, en particulier si vous avez un potager.

Réalisée par des chercheurs de l’Université de Princeton et de l’Université du Minnesota, la nouvelle étude, publiée dans la revue Landscape and Urban Planning, a examiné 370 personnes qui utilisaient une application pour téléphone portable appelée Daynamica, développée par l’un des chercheurs de l’étude, pour signaler leur bien-être émotionnel tout en participant à l’une des 15 activités quotidiennes.

Diverses mesures du bien-être émotionnel ont été enregistrées, y compris le niveau de bonheur moyen des participants, le niveau de sens apporté par l'activité et la fréquence à laquelle ils ont vécu ces deux émotions.

Des bienfaits psychiques toutes catégories confondues

Les résultats ont montré que sur les 15 activités évaluées, le jardinage figurait parmi les cinq premiers lorsqu'il s’agissait d’améliorer le bien-être émotionnel et avait un effet positif similaire à celui du vélo, de la marche et des sorties au restaurant.

L’effet du jardinage était également similaire à travers différents groupes ethniques, entre les gens habitant à la campagne ou en ville et qu’il soit pratiqué seul ou accompagné. Il a également un effet particulièrement positif sur les femmes et les personnes à faibles revenus, qui ont déclaré un bien-être émotionnel supérieur à celui des hommes et des participants à revenus moyens et élevés.

Cultiver son potager : un cercle vertueux

Cependant, les chercheurs ont constaté que pour tirer le maximum d’avantages de cette activité, les gens ayant la main verte devraient essayer le jardinage végétal plutôt que le jardinage ornemental, qui s’est révélé avoir un effet beaucoup plus important sur le bonheur.

"Le jardinage peut être bon pour la santé grâce aux fruits et légumes frais, promouvoir l’activité physique et favoriser le bien-être émotionnel", a déclaré l’auteur Anu Ramaswami.

Les chercheurs ont également noté que les niveaux élevés de sens, signalés par les participants qui ont participé au jardinage, peuvent également être liés au potager et au fait de cultiver sa propre nourriture.

"Beaucoup plus de gens que nous ne le pensons jardinent et il semble que cela s’associe à des niveaux de bonheur plus élevés, comme la marche et le vélo peuvent l'apporter", a ajouté Ramaswami. "Dans le mouvement pour rendre les villes plus vivables, le jardinage pourrait être une grande partie de l’amélioration de la qualité de vie."