Infidélité, incompatibilité, ennui : quelles raisons poussent les couples à abandonner le sexe ?

Le déclin de la passion figure en première position des difficultés rencontrées par les couples pour maintenir la flamme, et par extension leurs relations sexuelles
Le déclin de la passion figure en première position des difficultés rencontrées par les couples pour maintenir la flamme, et par extension leurs relations sexuelles - © Andrey_Popov/Shutterstock

Comment entretenir la flamme au fil des années quand s'installe une certaine routine dans le couple ? C'est la question sur laquelle s'est penchée une étude menée par des chercheurs de l'Université de Nicosie à Chypre et de l'Université de Fudan en Chine.

Selon l'étude, publiée début septembre dans la revue américaine Evolutionary Psychology, le déclin de la passion et le manque d'espace figurent en tête des raisons évoquées pour justifier l'absence de sexe dans le couple.

Les chercheurs ont combiné les résultats de deux études distinctes, conduites auprès de 163 personnes, puis de 1.099 participants (hommes et femmes) d'un âge moyen d'une trentaine d'années, pour parvenir à ces résultats. Pas moins de 78 difficultés ont été identifiées pour expliquer la baisse de fréquence, voire l'absence de relations intimes, qui ont été classées en 12 facteurs plus larges assez représentatifs.

Erosion des sentiments et contingences matérielles

Le déclin de la passion figure en première position des difficultés rencontrées par les couples pour maintenir la flamme, et par extension leurs relations sexuelles (31,6%). Plus en détail, les participants ont pointé du doigt la routine, l'ennui, l'absence progressive de romantisme ou encore le manque de patience permettant de s'intéresser à l'autre sur long terme.

En deuxième place, on découvre "le manque de temps personnel et d'espace". Il s'agit là de se sentir oppressé par son ou sa partenaire, de considérer comme contraignante toute relation de couple ou encore de ne plus vouloir être soumis(e) aux remarques et suspicions de l'être aimé (31%). "Les longues heures de travail" apparaissent également comme un frein au sexe sur long terme. Un facteur qui concerne essentiellement le manque de disponibilité et la volonté de faire passer sa carrière avant sa relation (29,9%).

Les participants regrettent également la mauvaise qualité de leurs ébats (28,9%) avec un accent porté sur l'incompatibilité, les disputes ou encore les désaccords concernant la fréquence des relations intimes. L'infidélité et certains mauvais traitements (24%) expliquent aussi l'absence de sexe. Il est cette fois question des infidélités potentielles du partenaire, du manque d'intérêt sexuel pour l'autre ou même de la violence physique subie par l'un des deux protagonistes.

Top 10 des raisons évoquées pour justifier l'arrêt des relations intimes :

1. Passion en berne (31,6%)
2. Manque de temps personnel et d'espace (31%)
3. Longues heures de travail (29,9%)
4. Mauvaise qualité des relations intimes (28,9%)
5. Infidélité et mauvais traitements (24%)
6. Problèmes inhérents au caractère (23,9%)
7. Dépendance affective (21,6%)
8. Enfants (19,8%)
9. Manque d'efforts (17,7%)
10. Pas monogame (16%)

Précisons que pour cette dernière catégorie, les répondants mettent en avant la peur de manquer certaines occasions en étant en couple, le fait de comparer son ou sa partenaire avec ses précédentes relations ou encore le fait de ne pas être capable de résister à la tentation.