Ghosting et Orbiting : les tendances des relations amoureuses 2.0

Ghosting et Orbiting : les tendances des relations amoureuses 2.0
Ghosting et Orbiting : les tendances des relations amoureuses 2.0 - © Tero Vesalainen - Getty Images/iStockphoto

Un de ces deux termes doit vous être familier mais le second est une nouvelle théorisation d'un phénomène malheureusement de plus en plus fréquent

Ghosting

Du jour au lendemain, plus de nouvelles. Le ghosting vient du terme ghost en anglais qui veut dire fantôme et consiste en une disparition de la personne de manière soudaine, parfois inattendue et toujours sans explications. L'autre devient un fantôme.

Symptôme d'une société de l'hyper consommation, les gens ne prennent plus le temps de donner une vraie chance à l'autre et préfère disparaître pour passer au prochain rendez-vous Tinder. On ne prend pas la peine non plus de donner d'explications sur le pourquoi du comment puisqu'on estime qu'on n'a pas de temps à perdre et que tout le monde le fait, pourquoi donc se soucier de faire comprendre à l'autre pourquoi on n'a pas eu d'atomes crochus. 

Un vrai manque de respect, une triste lâcheté qui n'a pas de genre. Le ghosting est masculin et féminin!

 

Orbiting

Nouvelle nomination pour un comportement déjà connu. L'histoire, vous la connaissez : on a un date après un match Tinder, on s'ajoute sur Facebook, Instagram, Snapchat, on a un 2ème date (ou pas) et puis du jour au lendemain on se fait ghoster. Seulement, ça ne s'arrête pas là. Aucune nouvelle, aucune réponse mais l'autre regarde nos stories et like nos posts. 

C'est Anna Lovine, du blog Man Repeller, qui appelle cela l'Orbiting. Assez simple à comprendre, l'autre n'est plus sur Terre (nous) mais il orbite autour. Il garde un œil sur ce qui se passe dans notre vie. Mais pourquoi? Parce que c'est un voyeur malsain (remake de YOU en vue)? Parce qu'il n'est pas au courant qu'on peut voir qui regarde les stories (ils sont beaucoup, ces ignorants)? Parce qu'il s'ennuie? Toutes ces réponses sont bonnes et chaque raison appartient à la personne qui orbite mais il doit y avoir un petit quelque chose de psychologiquement pas abouti dans ce comportement...

Et si on s'aimait tous respectueusement, plutôt?

La RTBF organise un grand casting pour une nouvelle émission pour célibataires, pourquoi ne pas y participer et rencontrer quelqu'un de manière différente?! C'est par ici