Être entouré d'enfants rendrait plus empathique

Être entouré d'enfants rendrait plus empathique.
Être entouré d'enfants rendrait plus empathique. - © Maskot - Getty Images/Maskot

La présence d'enfants inciterait les adultes à se montrer plus compatissants et généreux, révèle une étude de psychologues britanniques.

Les enfants rendraient-ils les adultes meilleurs ? Des psychologues de l'université de Bath et de l'université de Cardiff se sont penchés sur l'influence que peuvent avoir les enfants sur les adultes, appelée "effet de saillance". Ils se sont concentrés sur "les motivations et le caractère compatissant des enfants", explique l'étude diffusée dans le Sage Journals.

La présence d'enfants suscite la générosité

Pour répondre à cette problématiques, les chercheurs ont mené huit expériences différentes auprès de 2.000 personnes.

Dans l'une d'elles, ils ont observé, dans une rue passante de Bath en Angleterre, le nombre de dons faits à une association pour une organisation caritative sans lien avec les enfants.

Les psychologues ont remarqué que la présence d'enfants augmentait le nombre de dons. Lorsqu'aucun enfant n'était présent, une donation s'opérait toutes les dix minutes.

Mais avec la présence d'enfants, le nombre de donations doublait, passant ainsi à deux toutes les dix minutes.

Cette générosité accrue en présence d'enfants toucherait l'ensemble des adultes, quels que soient l'âge, le sexe, mais aussi la parentalité.

Des adultes plus compatissants et plus responsables

"La présence d'enfants suscite une large motivation pro-sociale et un comportement de don envers des causes qui ne sont pas directement liées aux enfants", explique le docteur Lukas Wolf, chercheur principal de l'enquête. 

Si la musique adoucit les mœurs, l'enfant permettrait-il aux décideurs d'agir de façon plus empathique pour leurs prochains et la planète ?

Le psychologue du département de psychologie de Bath poursuit : "La constatation que la présence d'enfants motive les adultes à être plus compatissants envers les autres appelle à une plus grande intégration des enfants dans des contextes où les adultes prennent d'importantes décisions à long terme, comme sur le changement climatique".